Autre flambée du prix du bois de construction

La demande pour le bois d’œuvre ne s’estompe pas. Les prix sont repartis à la hausse, même s’ils devraient être au plus bas à cette période de l’année.

De l’industrie
Outils
Typographie

Les Québécois vont devoir se résoudre à payer plus cher leur bois de construction et ce, même lorsque la pandémie de coronavirus ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

«Nous sommes à une période charnière. Dans l’industrie forestière et la construction, il y a eu un avant COVID et il va y avoir un après COVID», lance Michel Vincent, directeur du département Économie et marchés du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ).

Lire la suite de l'article

Source : Le Journal de Québec

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.