Autre flambée du prix du bois de construction

La demande pour le bois d’œuvre ne s’estompe pas. Les prix sont repartis à la hausse, même s’ils devraient être au plus bas à cette période de l’année.

De l’industrie
Outils
Typographie

Les Québécois vont devoir se résoudre à payer plus cher leur bois de construction et ce, même lorsque la pandémie de coronavirus ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

«Nous sommes à une période charnière. Dans l’industrie forestière et la construction, il y a eu un avant COVID et il va y avoir un après COVID», lance Michel Vincent, directeur du département Économie et marchés du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ).

Lire la suite de l'article

Source : Le Journal de Québec

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.