Avenir de la papetière : entre lucidité et optimisme

La machine à papier numéro 5 est aujourd’hui en mesure de produire 45 grades de papier. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

De l’industrie
Outils
Typographie

Le souvenir de la fermeture de la papetière de Dolbeau-Mistassini hantera sans doute toujours le milieu.

Dix ans après le redémarrage des installations, la directrice de l’usine, Marie-Noëlle Watts, jette un regard qui allie lucidité et optimisme quant à l’avenir. « Le papier est un marché en décroissance, il ne faut pas se leurrer, c’est une réalité qui ne changera pas et qui nous tiendra toujours sur le qui-vive. 

Lire la suite de l'article

Source : Le Nouvelles Hebdo

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.