Déclaration de la ministre Ng au sujet de l’imposition de droits de douane américains sur le bois d’œuvre résineux canadien

De l’industrie
Outils
Typographie

Le 24 novembre 2020 – Ottawa (Ontario) – La ministre de la Petite entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, l'honorable Mary Ng, a fait aujourd'hui la déclaration suivante au sujet du premier examen administratif entrepris par le département du Commerce des États-Unis sur les ordonnances imposant des droits antidumping et compensateurs sur certains produits de bois d'œuvre résineux en provenance du Canada :

« Le secteur forestier canadien est source de centaines de milliers d’emplois pour les Canadiens de la classe moyenne dans des collectivités partout au pays, et nous défendrons toujours vigoureusement leurs intérêts.

« Si la réduction des droits de douane pour certains producteurs canadiens est un pas dans la bonne direction, le Canada est déçu que les États-Unis continuent d'imposer des droits injustifiés et injustes sur le bois d'œuvre résineux canadien.

« Le Canada est en profond désaccord avec cette décision, qui entraînera une augmentation des droits de douane pour Resolute Forest Products, une entreprise qui emploie des milliers de travailleurs au Québec et en Ontario.

« Le Canada s'attend à ce que les États-Unis se conforment à leurs obligations dans le cadre de l'OMC et de l'ACEUM, et qu’ils abandonnent ces droits de douane injustifiés sur le bois d'œuvre résineux canadien.

« Ces droits ont causé un préjudice injuste aux entreprises et aux travailleurs canadiens, ainsi qu'aux consommateurs américains.

« Nous continuerons à faire pression sur nos homologues américains pour qu'ils annulent cette mesure commerciale injuste et injustifiée. Nous restons convaincus qu'un règlement négocié est non seulement possible, mais aussi dans l'intérêt de nos deux pays. »

Faits en bref

  • Le nouveau tarif qui s'appliquera aux exportations de la plupart des entreprises visées par le premier examen administratif est de 8,99 %, comparativement au tarif actuel de 20,23 %. Certaines entreprises auront aussi droit à un tarif spécial.
  • Les nouveaux tarifs s'appliqueront à l'avenir aux entreprises qui exportent du bois d'œuvre résineux vers les États-Unis et qui sont visées par le premier examen administratif.
  • Une fois que les contestations sur le chapitre 10 de l’ACEUM ou auprès des tribunaux américains seront résolues, ces nouveaux tarifs s'appliqueront rétroactivement aux entreprises qui exportent du bois d'œuvre résineux vers les États-Unis et qui étaient visées par le premier examen administratif.

Liens connexes


Source : Gouvernement du Canada

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.