Devant le silence radio du MFFP, des entreprises sylvicoles se retrouvent dans le néant

- Archives Le Quotidien, Guillaume Roy

De l’industrie
Outils
Typographie

Les relations entre le gouvernement du Québec et l’industrie de l’aménagement forestier (sylviculture, reboisement, etc.), qui compte des joueurs majeurs au Saguenay-Lac-Saint-Jean, se détériorent de jour en jour malgré la promesse du premier ministre François Legault d’améliorer le régime forestier qui date de la dernière campagne électorale.

L’Association des entreprises en travaux sylvicoles (AETSQ), la Fédération des coopératives forestières (FCFQ) et Groupements forestiers Québec ont réalisé une enquête auprès de leurs membres, ce qui représente 6000 travailleurs, afin de connaître l’état d’avancement des préparatifs en vue du début de la saison d’activité.

Lire la suite de l'article

Source : Le Quotidien

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.