Développement du secteur forestier - Québec accorde une somme de 3,9 M$ au Centre d'enseignement et de recherche en foresterie

Source : CERFO

De l’industrie
Outils
Typographie

QUÉBECle 20 mai 2022 - Le gouvernement du Québec accorde, pour les exercices financiers 2021-2022 à 2024-2025, une somme de 3,9 M$ au Centre d'enseignement et de recherche en foresterie (CERFO) afin de soutenir le développement du secteur forestier en favorisant la compétitivité de l'industrie au moyen des données LiDAR (Light Detection and Ranging).

Partenaire du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs depuis plusieurs années, le CERFO maximisera grâce à cette contribution la diffusion et l'utilisation des données LiDAR, notamment par le recensement des besoins technologiques chez les entreprises du secteur forestier et par une offre de formation et de soutien ayant pour but d'optimiser l'utilisation des produits dérivés du LiDAR. L'initiative permettra aussi de financer l'achat de l'équipement spécialisé dans le domaine de l'information géospatiale.

Importance des données LiDAR

Depuis 2016, des données LiDAR sont acquises sur l'ensemble du territoire québécois. Avec un total de 529 000 km2 qui seront couverts d'ici la fin de l'année 2022, le Québec demeure un chef de file en matière d'acquisition et de traitement de l'information issue de cette technologie. Pour faciliter l'utilisation de ces données et en optimiser les retombées, plusieurs produits dérivés sont offerts, entre autres le modèle numérique de terrain, le relief ombré, la hauteur du couvert forestier et les pentes.

La grande précision du LiDAR permet non seulement d'améliorer la qualité des produits de l'inventaire écoforestier, mais aussi de favoriser la compétitivité de l'industrie forestière grâce aux technologies. Son utilisation génère par ailleurs des retombées économiques importantes dans de nombreux secteurs d'activité du gouvernement du Québec.

Citation :

« À titre de centre collégial de transfert de technologie en foresterie affilié au Collège d'enseignement général et professionnel de Sainte-Foy, le CERFO détient toute l'expertise nécessaire pour contribuer à la progression technologique et à l'essor des entreprises, des organismes et des maisons d'enseignement collégial associés au secteur forestier québécois, dans une perspective de développement durable. L'aide financière accordée maximisera la compétitivité du secteur forestier, laquelle est essentielle dans un contexte de développement de l'industrie. »

M. Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec


Source : Gouvernement du Québec