Entrevue avec Pierre Fitzgibbon - Québec prêt à sauver d’autres usines... mais pas toutes

L’usine de papier journal de Résolu au centre-ville de Baie-Comeau. Photo Yves Tremblay, Les Yeux Du Ciel, Archives Collaboration Spéciale

De l’industrie
Outils
Typographie

Après celles de Thurso, d’Amos et de Baie-Comeau, deux autres papetières risquent de fermer d’ici cinq ans.

Parmi la dizaine d’usines vulnérables, trois ou quatre devront être modernisées avec l’aide de l’État puisque la pérennité des activités forestières et de sciage de la province en dépend.

Lire la suite de l'article

Source : La Presse

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.