Feux en C.-B. : une mauvaise gestion des forêts a créé une « bombe à retardement »

Plus de 3600 kilomètres carrés sont partis en fumée en Colombie-Britannique jusqu'à maintenant cet été. Photo : BC Wildfire

De l’industrie
Outils
Typographie

Une mauvaise gestion des forêts en Colombie-Britannique, combinée aux effets des changements climatiques, est responsable de la saison des incendies de forêt hors du commun que vit actuellement la province, selon plusieurs experts.

Avec le temps, on a construit cette bombe à retardement qui devient de plus en plus grosse chaque année, dit Jesse Zeman, directeur des programmes de restauration à la BC Wildlife Federation.

Lire la suite de l'article

Source : Radio-Canada

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.