Grève au Port de Montréal: 90 000 conteneurs et 325 000 tonnes de vrac coincés

De l’industrie
Outils
Typographie

MONTRÉAL | Le milieu des affaires s’impatiente en raison des impacts économiques qui pourraient toucher plusieurs régions du Québec, alors que la grève au Port de Montréal en était à sa cinquième journée vendredi.

Une quinzaine de navires sont directement touchés par le conflit de travail. Si certains ont été déroutés vers différents ports, d’autres sont coincés dans les terminaux à Montréal ou immobilisés à l’ancre dans le fleuve Saint-Laurent.

Lire la suite de l'article

Source : Le Journal de Montréal

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.