Grève au Port de Montréal: 90 000 conteneurs et 325 000 tonnes de vrac coincés

De l’industrie
Outils
Typographie

MONTRÉAL | Le milieu des affaires s’impatiente en raison des impacts économiques qui pourraient toucher plusieurs régions du Québec, alors que la grève au Port de Montréal en était à sa cinquième journée vendredi.

Une quinzaine de navires sont directement touchés par le conflit de travail. Si certains ont été déroutés vers différents ports, d’autres sont coincés dans les terminaux à Montréal ou immobilisés à l’ancre dans le fleuve Saint-Laurent.

Lire la suite de l'article

Source : Le Journal de Montréal

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.