GreenFirst cède une participation dans un terrain forestier privé pour 49,25 millions de dollars

De l’industrie
Outils
Typographie

TORONTO, ON – Produits forestiers GreenFirst inc. (« GreenFirst ») a le plaisir d’annoncer que sa filiale québécoise, Produits forestiers GreenFirst (QC) inc., a conclu un accord visant la vente de sa participation dans un terrain forestier privé d’environ 203 000 acres (la « propriété ») à Perimeter Forest Limited Partnership (« Perimeter ») pour une contrepartie en espèces totalisant 49,25 millions de dollars. 

La propriété se situe dans la forêt boréale au sud de Kapuskasing, en Ontario.

« Nous sommes ravis d’annoncer cette transaction avec Perimeter, a déclaré Paul Rivett, président du conseil de GreenFirst. La vente de cette parcelle de terrain permettra à Perimeter d’optimiser les avantages écosystémiques à long terme sur la propriété et d’en dégager la valeur cachée au profit des actionnaires de GreenFirst. » « L’héritage de GreenFirst en matière de bonne intendance des terres et les caractéristiques écologiques attrayantes de la propriété constituaient des sources de valeur intéressantes pour Perimeter », a souligné Daniel Andres, chef de l’exploitation de Perimeter.

La clôture de cette transaction est prévue pour le 9 novembre 2022.

À propos de GreenFirst

Produits forestiers GreenFirst est une société entièrement vouée à la forêt, axée sur une gestion forestière et une production de bois d’œuvre durable. Elle possède sept scieries et une usine de papiers réparties en Ontario et au Québec. GreenFirst figure parmi les producteurs de bois d’œuvre importants au Canada. Les scieries de GreenFirst sont situées dans des régions d’abondantes forêts et gèrent fièrement plus de 9,2 millions hectares de forêts canadiennes publiques et privées certifiées FSC® (FSC®-C167905). La Société estime que ses pratiques forestières responsables et l’avantage écologique du bois d’œuvre à long terme lui confèrent de puissants atouts pour occuper une place enviable dans les matériaux de construction au fil des cycles et des années. L’objectif à long terme de GreenFirst est de devenir un leader mondial de l’industrie forestière.

Information prospective

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent de « l’information prospective » au sens donné dans les lois applicables sur les valeurs mobilières. Tout renseignement contenu dans le présent communiqué de presse qui ne constitue pas un fait historique constitue une information prospective. L’information prospective se présente souvent sous forme d’énoncés exprimant des hypothèses, des prévisions, des attentes, des possibilités, des convictions, des intentions, des estimations ou l’équivalent négatif de ces termes et d’expressions semblables. L’information prospective est basée sur certaines hypothèses et, bien que GreenFirst estime que ces hypothèses sont raisonnables en s’appuyant sur l’information disponible actuellement, elles pourraient se révéler incorrectes. De plus, l’information prospective sous-tend nécessairement des risques connus et inconnus, y compris ceux mentionnés dans le dossier de divulgation publique de GreenFirst déposé sous son profil à www.sedar.com. Les lecteurs sont aussi mis en garde qu’ils ne doivent pas se fier indûment à l’information prospective, car il n’existe aucune certitude que les projets, intentions ou attentes sur lesquels reposent ces énoncés se produiront. Quoique ces énoncés prospectifs aient été estimés raisonnables par la direction au moment de leur élaboration, ils peuvent se révéler incorrects et les résultats réels peuvent différer considérablement de ceux prévus. L’information prospective est présentée dans ce communiqué de presse sous réserve expresse de cette mise en garde et correspond à nos attentes à la date de celui-ci, de sorte qu’elle pourrait changer par la suite. GreenFirst décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute information prospective, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou pour une autre raison, sauf si la loi l’exige.


Source : Produits forestiers GreenFirst