Il y a de l’espoir pour les usines de pâtes et papiers, estime le ministre Fitzgibbon

Le ministre estime qu'il reste de l'espoir pour les usines de pâtes et papiers comme celle de F.F. Soucy à Rivière-du-Loup, mais qu'il faut qu'elles se modernisent dans les bons créneaux (archives). Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

De l’industrie
Outils
Typographie

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, estime que malgré le déclin de l'industrie des pâtes et papiers, il reste de l'espoir pour ces usines au Québec.

Le ministre dit toutefois qu'elles doivent se reconvertir et trouver les bons créneaux. Pour ce faire, Québec est prêt à les accompagner.

Lire la suite de l'article

Source : Radio-Canada

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.