La gestion forestière pour des forêts en santé

De l’industrie
Outils
Typographie

Blair Bishop croit que l’avenir des forêts repose entre les mains de la prochaine génération et qu’il est nécessaire que les forestiers planifient cet avenir dès aujourd’hui.

ind1 21aout22 2M. Bishop est propriétaire de Bishop Forestry and Land PLLC. Il est aussi forestier en Caroline du Nord et certifié de la Society of American Foresters.

« Il est facile de comprendre pourquoi tant de gens sont inquiets et veulent que les forêts soient intouchables, » de réfléchir M. Bishop. « Je ressentais la même chose étant plus jeune et j’ai réalisé que les êtres humains étaient déconnectés de leur environnement, ce qui amplifiait la crainte de faire quelque chose de mauvais. »

Les forêts représentent bien plus que des arbres. M. Bishop comprend que pour avoir des arbres en santé, il faut avoir tout un écosystème en bonne santé. Il sait aussi que la nature ne peut pas toujours trouver un équilibre par elle-même. C’est pourquoi, dans son esprit, tout programme de gestion forestière doit aussi assurer la protection de la qualité de l’eau, la protection et l’amélioration des habitats naturels ainsi que l’identification et la protection de ressources culturelles et historiques.

Le travail de M. Bishop contribue à rendre les forêts américaines plus résilientes. « Les forêts ne sont pas statiques mais bien des écosystèmes dynamiques en mouvement. D’où l’importance d’objectifs comme ceux de Better Practices, Better Planet 2030 (ou BPBP 2030) parce qu’ils se concentrent sur cette même résilience. C’est ce dont les forêts et les communautés qui en vivent ont besoin. »

M. Bishop croit que pour stimuler la santé forestière maintenant, il faut enseigner les rudiments de la gestion forestière à la prochaine génération. M. Bishop collabore avec d’autres membres de la North Carolina Forestry Association (NCFA) pour tenir un atelier de 3 semaines sur l’enseignement de la foresterie durable. Cette activité se déroule dans tout l’État et offre aux enseignants l’opportunité d’interagir avec différents écosystèmes tout en apprenant les principes de la chaîne d’approvisionnement forestière en Caroline du Nord.

« C’est une opportunité pour les membres de la NCFA d’enseigner aux enseignants pour qu’ils retournent en classe mieux outillés pour partager leurs connaissances de la foresterie et de l’environnement. Voilà comment les enseignants peuvent contribuer à l’éducation de leurs élèves et à l’éclosion de carrières futures dans le domaine, » conclut M. Bishop.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier