La mise en marché du bois divise l’industrie à Québec

«Pour nous, ce système est plus efficace et prévisible, car la mise en marché collective marche bien», dit Vincent Miville, directeur général de la Fédération des producteurs forestiers du Québec. (Photo: 123RF)

De l’industrie
Outils
Typographie

L'initiative du Syndicat des propriétaires forestiers de la région de Québec de faire une négociation collective dans la forêt privée afin d'obtenir de meilleurs prix auprès des scieries est loin de faire l’unanimité dans le milieu.

Certains producteurs de bois, des scieries et le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) s’opposent à cette approche, dont la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec analyse depuis lundi des aspects techniques lors d’audiences publiques.

Lire la suite de l'article

Source : Les Affaires

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.