La paix des braves contribue à l’évolution de la foresterie à Mistissini

David Neeposh est propriétaire de Neeposh Enterprise. Ils sont six Cris à travailler dans cette entreprise forestière. Photo : Radio-Canada / Romy Boutin St-Pierre

De l’industrie
Outils
Typographie

Le 7 février 2002, le Grand Conseil des Cris du Québec et le gouvernement Landry signaient la paix des braves. Cette entente économique et politique sur les ressources naturelles avait pour but de favoriser une relation de collaboration entre les deux nations pour les 50 prochaines années.

Vingt ans plus tard, l’impact de cette entente se fait sentir dans ​​le secteur de la foresterie dans la communauté crie de Mistissini.

Lire la suite de l'article

Source : Radio-Canada

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.