Le Canada investit dans des activités économiques autochtones dans le secteur forestier au Québec

De l’industrie
Outils
Typographie

Le 10 août 2021 - Kebaowek (Québec) - Pour de nombreuses communautés autochtones, le secteur forestier canadien est une importante source d’emplois.

Le gouvernement du Canada investit dans divers projets autochtones de développement au pays pour ouvrir de nouvelles possibilités économiques dans le secteur forestier et au sein de ces communautés.

Le secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles et député de Nickel Belt, Marc G. Serré, a annoncé aujourd’hui au nom du ministre des Ressources naturelles, l’honorable Seamus O’Regan Jr., l’octroi de 240 000 $ à la Première Nation de Kebaowek pour soutenir l’expansion des activités de transport dans le secteur forestier. Grâce à cet investissement, la communauté a pu se doter d’un camion de transport supplémentaire pour effectuer des activités de formation et ainsi grossir sa main-d’œuvre.

En plus de créer des emplois, ce projet améliore les connaissances et les possibilités économiques pour favoriser la participation des Autochtones aux activités forestières sur leurs terres ancestrales. Les fonds accordés proviennent d’un programme de Ressources naturelles Canada – l’Initiative de foresterie autochtone, qui offre de l’aide financière à des projets autochtones de développement économique dans le secteur forestier canadien. Ce programme a notamment pour avantage de renforcer, chez les Autochtones, la participation, la mobilisation et les activités de développement économique dans le secteur forestier pour amener ces communautés à s’investir davantage dans les possibilités économiques, les entreprises, les carrières et les activités de gouvernance qui relèvent de ce secteur.

En investissant dans la participation des Autochtones dans le secteur forestier, nous faisons avancer l’autodétermination des peuples autochtones, réduisons les écarts socio-économiques et offrons des solutions plus vertes qui permettront de combattre les changements climatiques et d’assurer le passage à une économie sobre en carbone. Nous sommes conscients de la valeur à la fois économique et spirituelle que le secteur forestier revêt pour ces communautés, et nous nous efforçons de bâtir un secteur forestier autochtone plus vigoureux.

Citations

« Les peuples autochtones jouent un rôle essentiel dans le secteur forestier canadien. Des investissements comme celui-ci soutiennent les travailleurs ainsi que leurs familles et leur communauté tout en favorisant l’innovation dans l’industrie et la réconciliation entre le Canada et les peuples autochtones qui vivent sur ce territoire depuis des temps immémoriaux. »

Marc G. Serré
Secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles
Député de Nickel Belt  

« Les peuples autochtones prennent en main leur développement économique, et leurs efforts sont couronnés de succès. L’Initiative de foresterie autochtone aide les entreprises et les travailleurs forestiers autochtones à participer à de nouvelles possibilités pour étendre leurs activités et assurer leur croissance tout en procurant des retombées à leurs communautés. »

L’honorable Seamus O’Regan Jr.
Ministre des Ressources naturelles

« Cet investissement permettra à la communauté de Kebaowek de disposer d’un levier important pour soutenir la formation dans le domaine forestier, en plus de favoriser l’augmentation de la main-d’œuvre si nécessaire pour la reprise économique après la COVID-19. Nous continuerons de travailler avec nos partenaires autochtones au Québec, mais aussi dans tout le Canada, pour veiller à ce que les communautés autochtones disposent de ressources et d’outils nécessaires pour mieux se reconstruire et pour faire en sorte que notre avenir soit plus sain, plus sûr et plus prospère. »

L’honorable Marc Miller
Ministre de Services autochtones 

« Par le biais de l’Initiative de foresterie autochtone de Ressources naturelles Canada, nous continuerons de soutenir les pratiques d’aménagement forestier durable et d’investir dans ces pratiques tout en offrant de bonnes possibilités de formation et d’emploi dans le secteur forestier. Cet investissement aidera la Première Nation de Kebaowek à se servir de notre territoire ancestral pour bâtir une entreprise forestière à la fois viable et rentable. Ce projet se traduira par de bons emplois pour les membres de notre communauté. »

Chef Lance Haymond
Première Nation de Kebaowek 

Liens connexes


Source : Ressources naturelles Canada