Le secteur forestier canadien accueille favorablement un appel à l'action pour renforcer les chaînes d'approvisionnement

De l’industrie
Outils
Typographie

Pour que les entreprises canadiennes demeurent concurrentielles sur la scène mondiale, nous devons mettre en place un système de chaîne d'approvisionnement plus compétitif, plus efficient et plus efficace.

L'Association des produits forestiers du Canada (APFC) se réjouit du plus récent rapport publié par le Groupe de travail national sur la chaîne d'approvisionnement et accueille favorablement les recommandations axées sur l'action qui y sont formulées pour accélérer le changement dans l'infrastructure commerciale vitale de notre pays.

Le rapport, intitulé Action. Collaboration. Transformation. Rapport final du Groupe de travail national sur la chaîne d'approvisionnement 2022, souligne plusieurs points de vue partagés par des secteurs économiques clés, comme la foresterie, qui exhortent le gouvernement à s'attaquer aux problèmes urgents de performance de la chaîne d'approvisionnement - notamment la progression d'infrastructures prêtes pour l'avenir, l'amélioration de la fiabilité du service ferroviaire de marchandises et le perfectionnement de la main-d'œuvre de demain.

Commentant la publication du rapport, le président et chef de la direction de l'APFC, Derek Nighbor, a fait la déclaration suivante :

« Le secteur forestier canadien fournit 200 000 emplois directs dans plus de 600 collectivités, dont beaucoup sont situées à des centaines de kilomètres des grandes villes et des principaux marchés clients. Pour répondre à la demande mondiale croissante de produits forestiers, maintenir les collectivités forestières en activité et améliorer les conditions économiques d'un océan à l'autre, il faut que le système soit performant.

À l'heure actuelle, le potentiel d'économie d'émissions et de coûts d'une chaîne d'approvisionnement efficace en matière de transport est perdu. Selon les estimations de l'APFC, un système ferroviaire sous-performant a coûté au secteur environ 2,6 milliards de dollars en ventes perdues et autres coûts dans la dernière année, et a forcé le transport par des camions long-courriers plus coûteux et plus polluants de volumes historiques de nos produits.

Avec la publication de ce rapport, le Groupe de travail national sur la chaîne d'approvisionnement a dépassé le stade de la collecte d'informations et de la consultation et a identifié d'importantes possibilités de collaboration entre tous les niveaux de gouvernement pour faire face aux perturbations de l'infrastructure commerciale et du marché du travail du Canada. Il est maintenant essentiel que ces recommandations se traduisent en action.

L'APFC presse le gouvernement fédéral de commencer à appliquer ces recommandations, avec l'aide et la collaboration soutenues des intervenants, afin de pouvoir continuer à fournir des produits forestiers renouvelables, recyclables et de source durable aux entreprises et à la population du Canada et du monde entier, maintenant et à l’avenir. La prospérité future de nos communautés forestières nordiques et rurales en dépend. »

Pour en savoir plus : APFC - Groupe de travail national sur la chaîne d'approvisionnement.


Source : APFC