Le syndicat d’Alma n’est pas inquiet

Le Syndicat national des travailleurs et travailleuses des pâtes et papier d'Alma demande que Résolu réalise une étude pour envisager une transition vers la production de nouveaux produits. (Photo : Trium Médias - Archives)

De l’industrie
Outils
Typographie

La fermeture de deux usines de Produits forestiers Résolu (PFR) pour une durée indéterminée à Baie-Comeau et à Amos n’inquiète pas le syndicat des travailleurs de l’usine d’Alma. Le président Jean-Pierre Rivard croit toutefois que Résolu doit envisager une transition pour garantir l’avenir de l’usine.

Selon lui, PFR doit trouver une solution de rechange à long terme pour l’usine d’Alma, afin d’éviter de vivre le même scénario des usines de Baie-Comeau et d’Amos.

Lire la suite de l'article

Source : Le Lac-St-Jean

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.