L’inflation et la hausse des taux d’intérêts refroidissent les ardeurs des géants du sciage

Source: Prince George Citizen

De l’industrie
Outils
Typographie

Canfor Corporation a déclaré un revenu net de 373,8 millions$ ou 3.02$ l’action pour le plus récent trimestre, soit une chute considérable par rapport aux revenus du trimestre précédent qui se chiffraient à 534 millions$.

Pour le second trimestre de 2022, l’entreprise de Vancouver déclare un revenu des opérations de 531,6 millions$, en baisse de 210,4 millions$ comparativement aux 741,9 millions$ du premier trimestre de l’année. Les ventes ont régressé légèrement de 2,213 milliards$ au premier trimestre à 2,171 milliards$. Les profits ont aussi battu en retraite, passant de 529 millions$ au premier trimestre de 2022 à 379,7 millions$ au plus récent trimestre. Comparativement, Canfor déclarait un profit de 726,9 millions$ ou 5.81 par action au second trimestre de 2021 à la faveur de la flambée des prix du bois d’œuvre l’an dernier.

Du côté de West Fraser Timber, les revenus du second trimestre s’élèvent à 762 millions$ comparativement à 1,09 milliards$ ou 10.35$ l’action du premier trimestre. Le revenu net baisse de 1,592 milliards$ au premier trimestre 2022 à 1,124 milliards$ au plus récent trimestre. La compagnie a versé 26 millions$ en dividendes au deuxième trimestre et devrait augmenter ce dividende par action au 3e trimestre, le faisant passer de 25 cents à 30 cents.

« Malgré les pressions sur le marché du bois d’œuvre, nos résultats continuent de dépasser les niveaux pré-pandémiques et nous continuons de miser sur la stratégie de diversification globale de nos activités, » d’expliquer Don Kayne, président et chef de la direction de Canfor. M. Kayne explique que du côté de la pâte commerciale, la compagnie a su tirer avantage du niveau record des prix et de l’embellie du côté des contraintes de transport.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier