L’Ontario répond à la décision du panel de l’ALÉNA sur les droits antidumping

De l’industrie
Typographie

La Province continuera de défendre le secteur forestier ontarien et le libre-échange

TORONTO — Aujourd’hui, Graydon Smith, ministre des Richesses naturelles et des Forêts, ainsi que Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce ont fait la déclaration suivante en réaction à la décision du panel de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) cette semaine concernant la contestation du Canada face à l’imposition de droits antidumping par le département du commerce (DC, Department of Commerce) des É.-U. :

« Le gouvernement de l’Ontario appuie sans réserve son industrie forestière et croit fermement que les exportations canadiennes de bois d’œuvre résineux vers les États-Unis ne devraient pas être assujetties à des droits antidumping. Nous sommes encouragés par la décision du panel de l’ALÉNA de renvoyer certains aspects de la décision finale du DC quant à l’existence de dumping en vue d’un examen plus approfondi et nous espérons que ce processus démontrera que les droits antidumping imposés sur le bois d’œuvre résineux sont injustifiés et injustes.

Le secteur forestier de l’Ontario génère des revenus annuels de près de 21 milliards de dollars de la vente de biens manufacturés et de services. Il soutient plus de 142 000 emplois directs et indirects. Les travailleur(se)s, les familles et les collectivités qui dépendent de notre secteur forestier peuvent avoir confiance que notre gouvernement continuera de défendre leurs intérêts.

Les gouvernements provinciaux, le gouvernement fédéral et les chefs de file de l’industrie de tout le pays sont unis pour soutenir l’industrie forestière canadienne et le libre-échange entre les deux pays. »


Source : Le gouvernement de l'Ontario