Pas d'avertissement des É.-U. avant la récente hausse de tarifs

L’industrie américaine du bois affirme que les produits canadiens sont « fortement subventionnés », à cause de droits de coupe jugés trop bas. Photo Christinne Muschi, Archives Bloomberg

De l’industrie
Outils
Typographie

(Washington) La ministre fédérale du Commerce international a déclaré qu’elle n’avait reçu aucun avertissement de son homologue américaine avant que les États-Unis ne proposent de doubler leurs tarifs sur le bois d’œuvre canadien.

Mary Ng a affirmé lors d’une audience d’un comité de la Chambre des communes que la représentante américaine au Commerce, Katherine Tai, n’avait pas mentionné cette possibilité lors des réunions de la Commission du libre-échange le mois dernier.

Lire la suite de l'article

Source : La Presse Affaires

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.