Recommandations du secteur forestier Canadien au gouvernement fédéral pour une reprise verte

De l’industrie
Outils
Typographie

Plus tôt aujourd’hui, l’Association des produits forestiers du Canada (APFC) a rendu public son rapport intitulé Innovation, durabilité, résilience : Recommandations du secteur forestier canadien pour favoriser la reprise économique et un avenir carboneutre.

Présenté au gouvernement fédéral, le document indique comment les travailleurs forestiers, l’aménagement des forêts et les produits du bois peuvent contribuer à amorcer une reprise économique verte. Lors du lancement aujourd’hui, le président et chef de la direction de l’APFC, Derek Nighbor, a fait la déclaration suivante :

« Compte tenu du nombre de cas de COVID qui augmente presque partout au pays, les Canadiens continuent à faire face à la pire crise sanitaire et économique de notre époque.

L’annonce, la semaine dernière, d’un déficit fédéral qui devrait atteindre 382 milliards de dollars d’ici mars 2021 nous rappelle durement que les efforts nécessaires à la reprise seront considérables. Il faut arriver ensemble à des solutions qui répondent aux besoins des travailleurs canadiens et de leurs familles et qui offrent des emplois pour les collectivités qui en ont besoin, tout en favorisant l’innovation et notre transition vers une économie à plus faibles émissions de carbone.

Le Canada est un chef de file en matière d’aménagement durable des forêts. Nous avons une occasion naturelle de faire plus pour les Canadiens avec cette ressource renouvelable. Le rapport diffusé aujourd’hui présente les recommandations de notre secteur pour une reprise verte et durable.

En partenariat avec le gouvernement fédéral, le secteur forestier canadien peut maintenir et créer des emplois, développer de nouveaux marchés, protéger les collectivités du feu et être à l’avant-garde de notre transition vers une économie carboneutre d’ici 2050. »‍

On peut consulter le rapport Innovation, durabilité, résilience : Recommandations du secteur forestier canadien pour favoriser la reprise économique et un avenir carboneutre ici.

L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie des produits forestiers, dont le chiffre d’affaires annuel atteint 73,6 milliards de dollars et qui représente 12 % du PIB manufacturier du Canada, a des activités dans plus de 600 collectivités. Elle procure 230 000 emplois directs et plus de 600 000 emplois indirects d’un océan à l’autre, ce qui en fait l’un des principaux employeurs au pays.


Source : APFC