Repositionnement des sites de Kruger - Investissements de plus de 386 M$ pour soutenir l'expansion et la modernisation de Kruger

De l’industrie
Outils
Typographie

MONTRÉAL, le 26 févr. 2021 - Le gouvernement du Québec et Kruger annoncent aujourd'hui des investissements totalisant plus de 386 millions de dollars pour soutenir l'expansion et la modernisation de l'entreprise, afin qu'elle puisse se spécialiser dans la fabrication de produits de papier tissu.

De ce montant, 240 millions de dollars, incluant un prêt de 165 millions de dollars accordé par Investissement Québec (IQ), seront investis pour le repositionnement du site de Brompton, autrefois spécialisé dans la production de papier journal, sur des marchés en plus forte croissance. Ce projet comprendra deux nouvelles chaînes de transformation, soit une consacrée au papier hygiénique et l'autre au papier-mouchoir. L'entente prévoit également l'installation d'une nouvelle machine pour produire du papier tissu.

Par ailleurs, 146,1 millions de dollars, incluant une contribution de 34,8 millions de dollars d'IQ, serviront à poursuivre la modernisation de l'usine de papier couché Wayagamack à Trois-Rivières.

Ce projet permettra la création de 169 emplois bien rémunérés d'ici 2025 dans la région de Sherbrooke et le maintien de 294 emplois à l'usine Wayagamack et à Brompton. De plus, le régime de retraite des employés de l'usine de papier de Brompton sera pérennisé.

Enfin, Kruger vient de démarrer les activités de sa nouvelle usine de papier tissu, un projet de 575 millions de dollars annoncé en 2018 et grâce auquel 180 travailleurs seront embauchés dans la région de Sherbrooke. Ces emplois compenseront en grande partie les licenciements résultant de la fermeture de l'usine de Brompton en mars 2020.

Devant les difficultés qui perdurent dans l'industrie du papier journal, le gouvernement du Québec et Kruger ont travaillé pendant plusieurs mois en vue de mettre en place un plan de repositionnement pour le site de Brompton et de poursuivre la modernisation de l'usine Wayagamack à Trois-Rivières.

Citations :
« Notre investissement chez Kruger permettra de moderniser et de repositionner stratégiquement l'usine de Brompton. Le complexe va désormais se concentrer sur le marché en forte croissance des papiers tissus. Une partie du secteur des pâtes et papiers doit se renouveler et se moderniser partout en région. Nous avons besoin de plus de projets comme celui-ci pour relancer notre industrie des pâtes et papiers et continuer à contribuer au développement économique du Québec. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation

« Kruger représente un acteur industriel de premier plan pour l'économie des régions de l'Estrie et de la Mauricie. Ce projet fera de Sherbrooke un pôle majeur de la production de produits de papier tissu au Québec, en pérennisant le site de Brompton ainsi qu'en créant et en consolidant des emplois de qualité. Les produits qui seront fabriqués présentent d'excellentes perspectives commerciales. »

Geneviève Hébert, députée de Saint-François et whip adjointe du gouvernement

Faits saillants :

  • Fondée en 1904, Kruger est une société à capital fermé qui tire ses revenus de plusieurs secteurs d'activité (papiers tissus, papiers pour publication, papiers de spécialité, cartonnage 100 % recyclé, emballages de carton ondulé, recyclage de papiers et de cartons, énergies renouvelables, biomatériaux cellulosiques, vins et spiritueux).
  • Le siège social de Kruger est situé à Montréal et la société compte 20 sites de production, dont douze au Québec, sept ailleurs au Canada et un aux États-Unis.
  • L'entreprise emploie environ 5 000 personnes, dont plus de 2 600 au Québec.

Source : Cabinet du ministre de l'Économie et de l'Innovation

 


Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.