Un gagnant remporte haut la main la bataille entre le sèche-mains et le papier essuie-mains

De l’industrie
Typographie

Historiquement, l’hygiène a toujours joué un rôle de premier plan pour préserver la santé de la planète. C’est encore plus vrai aujourd’hui alors que le monde traverse une crise sanitaire majeure.

Conformément à sa devise « Tout beau. Tout propre », Cascades continue d’oeuvrer pour une propreté sans compromis. D'ailleurs, si vous êtes un adepte des sèche-mains dans les toilettes publiques ou au travail car vous pensez que cette solution est plus hygiénique… Accrochez-vous. Cette nouvelle va probablement vous couper le souffle.

Le débat qui opposait depuis longtemps le sèche-mains au papier essuie-mains est enfin terminé. Une étude de l’Université de Leeds (Royaume-Uni) publiée dans le Journal of Hospital Infection a révélé que le papier essuie-mains était plus hygiénique que le sèche-mains. En effet, la concentration de germes présents dans l’air près des sèche-mains à air chaud se révèle 27 fois plus élevée que celle à proximité des distributrices de papier essuie-mains.

Pour mener leur étude, les chercheurs de l’Université de Leeds ont contaminé les mains des participants à l’aide de bactéries Lactobacillis faibles. Comme il s’agit d’une bactérie qui ne se retrouve généralement pas dans les salles de bains, il a été facile de démontrer clairement les liens entre la cause et l'effet. L'effet était d'ailleur assez persistant: 48 % des bactéries ont été recueillies plus de cinq minutes après la fin du séchage.

L’analyse de Mark Wilcox, professeur de microbiologie médicale à l’Université, ne faisait aucun doute : « Je crois que les résultats de nos travaux montrent que le sèche-mains électrique ne devrait idéalement pas être installé dans des endroits où le risque de transmission de microbes est plus élevé, comme les hôpitaux, les navires de croisière, etc. »

M. Wilcox a également dirigé une étude semblable en Allemagne, au nom d’Eurofins, un conglomérat de laboratoires internationaux desservant les industries de produits alimentaires, pharmaceutiques, environnementaux et de biens de consommation, en partenariat avec Inlab, l’un de ses membres, et est arrivé aux mêmes conclusions. L’étude d’Eurofins/Inlab a révélé que le nombre de bactéries aérobies qui se trouvaient sur le plancher sous les sèche-mains à air propulsé était 20 fois plus élevé que celui sous les distributrices de papier essuie-mains. Les niveaux observés de bactéries Staphylococcus aureus, qui peuvent causer une vaste gamme de maladies, correspondaient plus ou moins à ces résultats.

Ces études font partie des dernières preuves scientifiques indéniables qui confirment la supériorité du papier essuie-mains par rapport au sèche-mains. D’autres conclusions corroborent également ces résultats :

-L’Université de Westminster, à Londres, a comparé l’efficacité du séchage et la contamination bactérienne des sèche-mains électriques à celles des essuie-mains. Les participants qui utilisaient du papier essuie-mains se débarrassaient de 44,6 % à 91,5 % des bactéries présentes sur leurs doigts et de 32,8 % à 85,2 % des bactéries sur leurs paumes de mains. À l’inverse, les participants qui utilisaient un sèche-mains voyaient les bactéries augmenter de 114,1 % à 414 % sur leurs doigts et de 230,4 % à 478,8 % sur leurs paumes de mains.

-L’étude a également permis de démontrer les niveaux de bactéries pathogènes qui contaminent ces appareils et de constater que les sèche-mains à air propulsé pouvaient projeter des microorganismes à une distance allant jusqu’à 3 m.


-Les animateurs de la populaire émission Mythbusters diffusée sur la chaîne Discovery ont également étudié la question il y a quelques années en appliquant des quantités inoffensives de bactéries E. coli sur la paume et le dessus des mains des participants, puis en leur demandant de se laver les mains avec de l’eau et du savon et de les sécher à l’aide d’essuie-mains et d’un sèche-mains. L’étude a permis de démontrer que le papier essuie-mains est à préconiser, car il a contribué à tuer plus de 70 % des germes.


-Pour terminer, un article publié en 2012 dans Mayo Clinic Proceedings faisant le point sur une douzaine de recherches (vous avez bien lu, il s’agit de 12 recherches distinctes) a révélé que d’un point de vue hygiénique, le papier essuie-mains était supérieur au sèche-mains et qu’il était à préconiser dans les endroits où l’hygiène est primordiale, comme les hôpitaux et les cliniques.

En tant que fabricant de papier essuie-mains et d’une vaste gamme de produits variés, Cascades mise grandement sur ce produit. Nous informons nos clients au sujet des avantages du papier essuie-mains et prenons en note lorsque des autorités de haut niveau, comme l’Organisation mondiale de la Santé, le recommandent comme méthode de séchage par excellence.

Nous avons également réalisé d’importants investissements pour mettre au point des produits de séchage des mains novateurs qui contribuent à l’amélioration de la santé publique.

Nous avons mené un sondage pour savoir ce que les gens pensaient des différents produits offerts pour sécher leurs mains. Près des deux tiers des personnes interrogées (soixante-deux pour cent [62 %]) préféraient le papier essuie-mains. Cinquante-neuf pour cent (59 %) des personnes ont déclaré que le sèche-mains électrique traditionnel était la méthode de séchage qu’elles aimaient le moins, et ce dernier était souvent impopulaire en raison de sa lenteur et de son manque d’efficacité.

De nombreux résultats de recherche combinés aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé ainsi que des enquêtes sur les préférences des consommateurs… Tout converge vers la même conclusion.

Les jeux sont faits dans le grand débat entre le sèche-mains et le papier essuie-mains.

Quelle distributrice parmi notre gamme répond le mieux à votre besoin?


Source : Cascades PRO

 

 

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.