Une première mondiale : Loto-Québec a lancé un billet de loterie fait de carton recyclé à 100 % de Rolland

De l’industrie
Outils
Typographie

Loto-Québec a lancé pour la première fois un billet de loterie imprimé sur un support entièrement recyclé

Loto-Québec a lancé pour la première fois un billet de loterie imprimé sur un support entièrement recyclé. Avec son billet à gratter Évasion, elle devient ainsi la première société de loterie au monde à mettre en place une telle initiative environnementale.

Le papier recyclé postconsommation relève de l’économie circulaire. Il est conçu avec des matières recyclées ayant rempli leur fonction première et pourra, une fois de plus, être recyclé. Plusieurs des produits de Loto-Québec sont en partie fabriqués avec des produits postconsommation.

Dans le cadre de ses actions en matière de responsabilité sociétale, Loto-Québec voulait aller encore plus loin, en produisant un billet à gratter affichant la plus faible empreinte écologique de l’industrie. La Société a d’ailleurs la volonté de mettre d’autres produits verts sur le marché au cours des prochains mois, dont le billet Code secret, lui aussi fait de carton recyclé à 100 %.

Par ailleurs, tous les billets de loterie de Loto-Québec sont recyclables.

Des produits verts

Pour produire des billets à gratter sur un support plus vert, Loto-Québec a voulu réduire encore davantage son empreinte écologique en favorisant l’économie locale. La Société a donc fait appel à deux partenaires implantés au Québec.

Les jeux sont produits avec des encres écologiques à base d’eau dans l’usine de fabrication de jeux instantanés hautement sécurisée de Scientific Games à Montréal. Le carton recyclé provient, quant à lui, de Rolland, un fournisseur de papiers d’impression écologiques situé à Saint-Jérôme.

Notons que la majorité des billets à gratter de Loto-Québec sont certifiés FSC. Cette étiquette environnementale vise à assurer que la production des produits respecte les procédures garantissant la gestion durable des forêts. Elle permet également de prouver qu’il y a une traçabilité d’un produit à base de bois, et ce, du moulin jusqu’à la sortie de l’usine.

Cet article a été initialement publié dans Loto-Québec, cliquez ici pour lire l’article complet.


Source : Rolland