Papiers Tissu KP publie ses résultats du deuxième trimestre 2022

Financières
Outils
Typographie

De solides revenus, mais l’inflation nuit considérablement aux résultats à court terme

MISSISSAUGA, Ontario, 11 août 2022 -- Papiers Tissu KP inc. (« PTKP ») (TSX : KPT) présente ses résultats financiers et ses résultats d’exploitation, ainsi que ceux de Produits Kruger S.E.C. (« PK S.E.C. »), pour le deuxième trimestre de 2022. Produits Kruger est le premier fabricant canadien de produits de papier de qualité destinés aux consommateurs (CashmereMD, PurexMD, SpongeTowelsMD, ScottiesMD, White SwanMD et BonterraMC) et au marché des produits hors foyer. La Société continue de croître aux États-Unis grâce à la marque White CloudMD et à d’autres marques privées de qualité supérieure. PTKP détient actuellement une participation de 14,1 % dans PK S.E.C.

Faits saillants de PK S.E.C. au deuxième trimestre de 2022

  • Les revenus se sont élevés à 397,5 millions de dollars au T2 2022, contre 339,3 millions de dollars au T2 2021, soit une augmentation de 58,2 millions de dollars, ou 17,1 %.
  • Le BAIIA ajusté1 s’est chiffré à 11,8 millions de dollars au T2 2022, contre 37,3 millions de dollars au T2 2021, soit une baisse de 68,3 %.
  • La perte nette s’est établie à 35,5 millions de dollars au T2 2022, contre un revenu net de 2,2 millions de dollars au T2 2021, soit une baisse de 37,7 millions de dollars.
  • La Société a déclaré un dividende trimestriel de 0,18 $ par action, payable le 17 octobre 2022.

« Nous avons connu un autre solide trimestre avec une croissance des revenus à deux chiffres au T2 2022. Cependant, la profondeur, l’ampleur et la vitesse de l’inflation ont gravement affecté nos résultats d’exploitation et miné notre rentabilité, a déclaré Dino Bianco, chef de la direction de Papiers Tissu KP. Nous prévoyons une reprise partielle au troisième trimestre étant donné que les hausses de prix successives commencent à rattraper la courbe inflationniste, que des gains de productivité sont notés à notre usine de Memphis et que les initiatives de gestion des coûts à grande échelle donnent des résultats. D’ici la fin du quatrième trimestre, nous anticipons une reprise complète en raison des prix de la pâte qui auront atteint un plafond, de la réduction des taux de fret et d’autres redressements de prix. Par conséquent, nous sommes persuadés de rétablir la  marge normalisée à court terme. »

« Tout en nous attaquant de front aux perturbations temporaires, nous avons continué d’investir dans notre projet d’expansion de Sherbrooke et dans l’instauration de fonctions d’intelligence artificielle dans notre réseau, d’appuyer le lancement de nos produits Bonterra, UltraLuxe et White Cloud au moyen de campagnes de marketing ciblées, et de promouvoir notre programme de développement durable. Nous sommes particulièrement fiers d’occuper le cinquième rang globalement parmi les 50 meilleures entreprises citoyennes au Canada en 2022, et d’être la première parmi les entreprises de papier tissu, selon la dernière étude de Corporate Knights », a ajouté M. Bianco.

Perspectives pour le T3 2022
Nous prévoyons que la dynamique des revenus se poursuivra au T3 dans le segment consommateurs et le segment des produits hors foyer, et que la hausse des prix de vente à l’échelle de l’entreprise commencera à atténuer l’inflation sans précédent des coûts. Par conséquent, le BAIIA ajusté1 au T3 2022 devrait augmenter significativement par rapport au T2 2022 et se situer dans une fourchette allant de 28 à 36 millions de dollars.

Résultats financiers de PK S.E.C. au deuxième trimestre de 2022
Les revenus se sont élevés à 397,5 millions de dollars au T2 2022, contre 339,3 millions de dollars au T2 2021, soit une augmentation de 58,2 millions de dollars, ou 17,1 %. L’augmentation des revenus est due à une hausse des prix de vente dans l’ensemble des segments et des régions au cours des 12 derniers mois, ainsi qu’à un volume de ventes légèrement plus élevé dans le segment consommateurs et beaucoup plus élevé dans le segment hors foyer, alors que l’entreprise continue à se remettre de l’impact de la COVID-19. Les revenus ont également subi l’impact favorable des fluctuations des taux de change sur les ventes en dollars américains.

Le coût des marchandises vendues s’est établi à 372,5 millions de dollars au T2 2022, contre 295,0 millions de dollars au T2 2021, soit une hausse de 77,5 millions de dollars, ou 26,3 %. Les coûts de fabrication ont augmenté principalement en raison de la hausse des volumes de ventes, de l’augmentation des coûts de la pâte à papier, de l’inflation élevée du coût des intrants, des pénuries de main-d’œuvre et de la productivité à l’usine de Memphis, de même que de l’impact défavorable des fluctuations de taux de change sur les coûts en dollars américains. Les coûts de fret ont fortement augmenté par rapport au T2 2021, principalement en raison de l’augmentation des taux de fret résultant de l’inflation des coûts et de l’augmentation des volumes de ventes. Les coûts d’entreposage ont aussi augmenté comparativement au même trimestre de l’exercice précédent, principalement en raison du lancement de l’usine TAD de Sherbrooke. En pourcentage des revenus, le coût des marchandises vendues était de 93,7 % au T2 2022, comparativement à 86,9 % au T2 2021.

Les frais généraux, de vente et d’administration se sont chiffrés à 35,1 millions de dollars au T2 2022, comparativement à 29,6 millions de dollars au T2 2021, soit une augmentation de 5,5 millions de dollars, ou 18,7 %. Cette augmentation était principalement attribuable à la hausse des dépenses de publicité et de promotion, à une hausse des frais de personnel et à des frais de vente supérieurs liés à la hausse du volume des ventes. En pourcentage des revenus, les frais généraux et les frais de vente et d’administration ont représenté 8,8 % au T2 2022, comparativement à 8,7 % au T2 2021.

Le BAIIA ajusté1 s’est élevé à 11,8 millions de dollars au T2 2022, contre 37,3 millions de dollars au T2 2021, soit une baisse de 25,5 millions de dollars, ou 68,3 %. Cette baisse est principalement due à l’inflation importante des prix de la pâte à papier, des coûts de fabrication et de fret décrits ci-dessus, de même qu’à la hausse des frais généraux, de vente et d’administration, seulement partiellement contrebalancée par l’augmentation du volume des ventes et des prix de vente.

La perte nette s’est établie à 35,5 millions de dollars au T2 2022, contre un revenu net de 2,2 millions de dollars au T2 2021, soit une baisse de 37,7 millions de dollars. Cette diminution est principalement due à un BAIIA ajusté réduit de 25,5 millions de dollars, comme indiqué ci-dessus, de même qu’à l’augmentation des charges d’intérêt et des autres coûts, partiellement contrebalancée par un recouvrement d’impôts plus élevé.

Lire la suite du communiqué

Source : Papiers Tissu KP

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.