DS Smith et Solarenn : Un partenariat zéro plastique !

Internationales
Outils
Typographie

La coopérative maraîchère SOLARENN, au 3e rang des producteurs bretons, travaille depuis deux ans sur la mutation de l'ensemble de ses emballages.

Pour la saison 2021, DS Smith a réalisé un emballage innovant, optimisé et éco-conçu. Une relation et conception efficiente !

Un travail conjoint réalisé par Solarenn (Saint Arm​el, 35), DS Smith et ETpack (Quimper, 29, mécaniseur), a permis d'optimiser l'emballage des tomates, de bout en bout de la chaîne. L'objectif commun ? Passer à des solutions plus durables et anticiper la loi AGEC, en se passant du plastique à Usage Unique. Un nouveau concept de packaging 100% carton éco-conçu et innovant, a été développé pour permettre un maximum de flexibilité et de visibilité du produit. « L'écoconception est une démarche d'entreprise qui demande des investissements et du temps, sur le long terme » précise Christophe Rousse, président de Solarenn. Le développement est initié en septembre 2020. « En travaillant dès l'amont, chacun est à l'écoute des contraintes techniques et financières des autres parties prenantes. Des allers-retours durant 6 mois pour une relation tripartite vraiment gagnante sur tous les fronts » ajoute Christophe Rousse.

Zéro plastique, 100% carton sur 7 références en 2021

En 2021, sept références de barquettes sont 100 % carton zéro plastique chez Solarenn. La gamme concernée se décline en 4 formats : 250, 350, 400, 500 gr ; en petites cerises ronde et cerises allongées. 

L'emballage est composé de deux pièces : barquette plus coiffe. La barquette, vierge de toute impression, est en carton ondulé tandis que la coiffe est en carton compact.
La coiffe est collée à la barquette mécaniquement, une prédécoupe sur le côté de l’emballage permet de l’ouvrir facilement. Imprimée en offset, celle-ci bénéficie d’une impression qualitative sur une large surface de communication, adaptée à une mise en valeur du produit et de la marque. 

Les découpes précises et personnalisables réalisées au travers de la coiffe, permettent une visibilité du produit. Sur le plan logistique, cette solution deux pièces distinctes offre 10 à 15 % de gains en termes de nombre de palettes de découpes de carton expédiées en comparaison à l’expédition de barquettes disposant d’une coiffe attenante. L’incidence environnementale est de ce fait optimisée par la réduction de camions sur les routes. 

Une démarche de progrès engagée dès 2012 chez Solarenn

Recyclabilité, réduction et substitution du plastique, intégration de recyclé, réemploi... Autant de questions au cœur des réflexions autour des emballages de la coopérative SOLARENN, depuis plusieurs années. « En 2012, nous étions les premiers en France à lancer le conditionnement des tomates cerise en sachet flowpack : ce type d’emballage nous a permis de réduire de 25% notre consommation de plastique pour les emballages. »  

Dès 2018, SOLARENN s’engage et initie les premiers tests pour des emballages écoresponsables et en 2019, la barquette en carton recyclable concerne 100% de la gamme sans pesticides, avec un film plastique. 

En 2020, ce sont toutes les gammes de produits conditionnés en unités de vente consommateur qui bénéficient de barquettes en carton recyclable ; permettant ainsi de réaliser 70% d’économie de plastique pour le conditionnement de ces produits !  Quant à la démarche vers une barquette 100% carton, elle est à l’étude depuis 2018/2019.  « la question de l’emballage est un enjeu à la fois économique et écologique. C'est pour cette raison que nous travaillons sur le sujet depuis 4 ans ! » conclue Isabelle Georges, directrice de SOLARENN.

intl3 28avril21 3a


Source : DS Smith