Grève UPM, les négociations ont échoué

Cet arrêt de travail qui concerne 2000 salariés et dure depuis 104 jours est, une nouvelle fois, prolongé.

Internationales
Outils
Typographie

L'espoir fut de courte durée. Ces derniers jours, le conciliateur de la direction d'UPM et du syndicat finlandais des travailleurs du papier avait quatre conventions collectives de travail pour cinq des entités du groupe.

Mais aujourd'hui, le syndicat a rejeté ces quatre propositions. La grève débutée le 1er janvier se poursuit donc.

Lire la suite de l'article

Source : GraphiLine

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.