La filière papier-carton se dote d'une feuille de route pour décarboner son industrie

La quasi-totalité des émissions proviennent de la chaleur utilisée pour le séchage. © Jose Luis Stephens

Internationales
Typographie

Après la chimie, le ciment et la métallurgie, c'est au tour de l'industrie papetière d'adopter sa trajectoire de décarbonation. L'enjeu ? Produire de la chaleur décarbonée pour réduire ses émissions de 39 % d'ici à 2030.

Pour réduire de 35 % les émissions de gaz à effet de serre de l'industrie française d'ici à 2030, tel que le fixe la Stratégie nationale bas carbone, chaque filière doit contribuer, y compris celles parmi les moins émettrices. Représentant environ 2 % des émissions totales du secteur, l'industrie papetière reste émettrice de 2 millions de tonnes d'équivalent CO2 chaque année (MtCO2e/an).

Lire la suite de l'article

Source : Actu Environnement

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.