Le champagne Ruinart s’enveloppe d’une seconde peau de papier

Une seconde peau en papier permet de protéger le champagne de la lumière tout en conservant la fraîcheur © DR

Avancées dans l’industrie papetière
Outils
Typographie

Les bouteilles de champagne Ruinart se parent d’une coque en pâte à papier éco-conçue et 100% recyclable à la place des coffrets ou boxes. De la fabrication à la dégustation, la prestigieuse maison assume cette vraie innovation dans le monde des champagnes.

La plus ancienne maison de champagne, créé par Nicolas Ruinart en 1723, a pris le sujet des emballages uniques à bras le corps au sens propre et figuré.

Lire la suite de l'article

Source : culture papier

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.