Accueil Nouvelles De l'industrie Ayant investi plus de 500 M $ au Québec depuis 2015, Kruger s'apprête à débuter la production de ses nouveaux papiers de spécialité

Ayant investi plus de 500 M $ au Québec depuis 2015, Kruger s'apprête à débuter la production de ses nouveaux papiers de spécialité

Envoyer Imprimer PDF

SHERBROOKE, QC, le 10 juill. 2018 - Sur le point d'amorcer la production de nouveaux produits de spécialité à son usine de Brompton, la société Kruger a fait le point aujourd'hui sur la diversification et la modernisation de ses usines de papier du Québec. Depuis 2015, la société a investi plus de 500 millions $ au Québec pour la conversion d'équipements existants, l'achat de nouveaux équipements, la modernisation de certaines installations et la diversification vers de nouveaux produits en croissance, contribuant du même coup à protéger plus de 1 200 emplois en Mauricie, en Estrie et dans Lanaudière.

Nouveaux créneaux de spécialité

Annoncé en septembre dernier, le projet de diversification touche en particulier l'usine de papier journal de Brompton et l'usine de papier couché Wayagamack. Ce projet comprend des investissements totalisant 107,5 millions $ répartis sur trois ans afin de développer de nouveaux marchés pour ces deux usines et ainsi compenser la décroissance de produits traditionnels tels que le papier journal et autres papiers pour publications.

Ces nouveaux créneaux incluent des produits d'emballages légers pour les secteurs de l'alimentation et du commerce de détail, ainsi que des produits d'étiquetage. Ces secteurs sont à la recherche d'alternatives écoresponsables pour réduire le recours au plastique, ce qui est un des nombreux avantages des produits qui seront offerts aux fabricants d'emballages par la filiale Papiers de spécialité Kruger.

Tel que prévu à l'échéancier de la phase 1 du projet de diversification, Kruger débutera la production de nouveaux produits d'ici la fin de juillet à l'usine de Brompton et dès décembre à l'usine Wayagamack. Cette première phase de diversification comprend l'ajout de plusieurs produits à l'offre existante de Kruger, notamment du papier kraft surcalandré (SCK) et du papier couché une face (C1S) pour la fabrication d'emballages légers et de produits d'étiquetage, ainsi que du papier pour emballage alimentaire.

Une transformation audacieuse

Ces dernières années, Kruger a amorcé un virage audacieux pour ses usines de papier du Québec afin de contrer le déclin rapide du marché des papiers pour publications. Cette transformation avait débuté avec la conversion de la fameuse machine à papier journal no 10 à Trois-Rivières en machine à cartonnage léger 100 % recyclé. Ce projet de 250 millions $, complété au printemps 2017, a donné un nouveau souffle à l'établissement de Trois-Rivières et permis de protéger quelque 270 emplois en Mauricie.

Élan de renouveau à l'usine de Brompton

L'usine de Brompton, qui fabriquait exclusivement du papier journal jusqu'à ce jour, sera la première à bénéficier du projet de diversification. L'introduction de nouveaux produits d'ici la fin de juillet contribuera à y protéger quelque 200 emplois tout en permettant à Kruger de retrancher, au terme du projet, 200,000 tonnes de sa production globale annuelle de papier journal.

L'usine Wayagamack, située à Trois-Rivières, maintiendra quant à elle sa production de papier couché, mais commencera en décembre à fabriquer de nouveaux produits.

L'avantage exclusif des FC

Kruger a l'avantage d'être la seule entreprise en Amérique du Nord à posséder une usine de filaments de cellulose (FC), un agent de renforcement écologique qui permet de produire un papier à la fois plus léger et plus résistant. Cet avantage exclusif permettra à Kruger d'offrir aux fabricants d'emballages et de produits d'étiquetage une solution de rechange durable et ultra performante aux produits actuellement offerts dans le marché.

Des produits toujours plus écologiques

Kruger est fière d'offrir des alternatives écologiques aux secteurs des emballages et de l'étiquetage. L'entreprise a notamment reçu la reconnaissance EcoVadis de niveau Argent lors de sa toute première évaluation par cet organisme international qui évalue la responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Par ailleurs, les usines et les produits de Kruger et de ses filiales sont certifiés selon plusieurs normes reconnues mondialement telles que FSC®, SFI, Sans APFO, UL EcologoM, HACCP, ISO 9000, ISO 14000 et ISO 18000.

À propos de Kruger

Fondée en 1904, la société Kruger est un important producteur de papiers à usages domestiques et institutionnels; de cartonnage 100 % recyclé; d'emballages de carton ondulé; de papiers pour publications; de papiers de spécialité; d'énergie renouvelable; de biomatériaux cellulosiques; et de vins et spiritueux. Elle est également l'un des principaux recycleurs de papiers et cartons en Amérique du Nord. La société Kruger possède des établissements au Québec, en Ontario, en Colombie-Britannique, à Terre-Neuve-et-Labrador, de même qu'aux États-Unis, dans les États du Tennessee, du Maine, de New York, de la Virginie et du Rhode Island. (www.kruger.com).

Source : Kruger Inc.

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier