Le Maître Papetier

Mercredi 19 décembre 2018

twitteryoutube

Accueil Blogues FPInnovations Maximiser l’efficacité du blanchiment au bioxyde de chlore dans les usines de pâte chimique

Maximiser l’efficacité du blanchiment au bioxyde de chlore dans les usines de pâte chimique

Envoyer Imprimer PDF

FPInnovations a réussi encore une fois à déployer sa technologie de blanchiment presque neutre (NNB) dans une usine de pâte kraft de la Pennsylvanie. C'est la sixième fois que l'organisation appliquait son procédé breveté à une usine nord-américaine de pâte et papier.

Des chercheurs de FPInnovations sont récemment revenus de l'usine de Domtar à Johnsonburg, en Pennsylvanie, où la technologie NNB vient d'être implantée et continue à améliorer les activités de blanchiment à l'aide du processus de contrôle de FPInnovations. Les résultats des essais ont montré que la perte de blancheur avait été éliminée dans la tour HD et qu'on économisait du bioxyde de chlore, tout en maintenant la cible de blancheur. « Nous sommes très satisfaits de la technologie, qui a entraîné des économies substantielles en termes de coûts de produits chimiques pour le blanchiment, en plus de réduire la consommation de soude caustique », a affirmé Bill Hoh, superviseur de la ligne de fibre chez Domtar.

Cette technologie exclusive maximise l'efficacité du blanchiment au bioxyde de chlore : elle réduit sa consommation, diminue la variabilité de la blancheur finale, élimine l'utilisation d'antichlore et exige peu d'investissement en capital. Le traitement a été mis au point par des chercheurs de FPInnovations. Ils ont montré que générer du bicarbonate de sodium in situ par l'ajout de bioxyde de carbone à une pâte alcaline ou de carbonate de sodium à une pâte acide, pour maintenir le pH près de la neutralité pendant la dernière étape de blanchiment au bioxyde de chlore, était la stratégie idéale pour obtenir une blancheur élevée de façon rentable.

« La technologie NNB améliore considérablement l'efficacité et la stabilité du blanchiment », selon Theodore Radiotis, chercheur principal de FPInnovations. « Les usines sont ainsi plus concurrentielles sur le marché international ». La technologie peut être utilisée pour la pâte kraft de feuillu, de résineux et de sciure de bois pour les séquences de blanchiment en 3-, 4- et 5- étapes, et peut réduire la demande en bioxyde de chlore de 10 lb/TC (5 kg/TM).

Michael Subilia, ingénieur de procédés et responsable de l'amélioration continue chez Domtar, présentera cette réussite à la Conférence PEERS (Pulping, Engineering, Environmental, Recycling, and Sustainability), qui aura lieu à Portland, en Oregon, du 28 au 31 octobre 2018. Coauteurs de l'article, Theodore Radiotis et le chercheur Chung-li Lee seront aussi présents.

Pour de plus amples renseignements sur la technologie NNB, veuillez communiquer avec Theodore Radiotis.


Source : FPInnovations

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier