Accueil Nouvelles De l'industrie Déclaration de l’APFC sur les droits imposés sur le papier de pâte mécanique non couché

Déclaration de l’APFC sur les droits imposés sur le papier de pâte mécanique non couché

Envoyer Imprimer PDF

Le département du Commerce des États-Unis a imposé aujourd'hui des droits compensateurs arbitraires jusqu'à 9,93 pour cent sur le papier de pâte mécanique non couché (papier journal) importé du Canada.

L'Association des produits forestiers du Canada croit fermement que ces droits sont totalement injustifiés et de nature protectionniste. Nous demandons au gouvernement fédéral de se joindre à nous ainsi qu'aux plus de 4500 travailleurs canadiens, de la Colombie-Britannique à Terre-Neuve-et-Labrador, qui pourraient être touchés par cette mesure commerciale non fondée.

Comme c'est le cas du différend sur le bois d'œuvre résineux, cette mesure fera très mal aux travailleurs et aux entreprises des États-Unis, touchant plus de 600 000 emplois au sud de la frontière. Nous nous réjouissons de l'initiative de nombreux sénateurs démocrates et républicains et des éditeurs de plus d'un millier de petits et moyens journaux américains, qui ont demandé à Washington de ne pas imposer de droits compensateurs et antidumping sur le papier journal canadien.

Le Canada est le plus grand exportateur de papier journal au monde et selon le département du Commerce, les exportations canadiennes de ce produit vers les États-Unis ont totalisé environ 1,6 milliard de dollars américains en 2016.

Source : APFC

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
buckman banner
paper & beyond
fpinnovations banner
cristini banner
le maitre papetier