Accueil Nouvelles De l'industrie Lutte contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette – Protéger les investissements en forêt privée au Québec

Lutte contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette – Protéger les investissements en forêt privée au Québec

Envoyer Imprimer PDF

Québec, le 18 mai 2018 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a mandaté la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) pour la mise en œuvre d'un programme de pulvérisations aériennes pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette (TBE) en petite forêt privée. Cette initiative a été annoncée en 2017, avec un budget initial de 10 M$, puis bonifiée de 10 M$ additionnels en 2018. Elle a pour but de protéger les investissements effectués depuis près de 30 ans dans les petites forêts privées et à développer une expertise en protection des petites forêts privées où la planification et la préparation des interventions sont beaucoup plus complexes qu'en forêt publique.

Les pulvérisations aériennes couvriront une superficie d'environ 14 700 hectares (ha) de forêts aménagées vulnérables à la TBE. Les régions de la Côte?Nord, du Saguenay–Lac-Saint?Jean, du Bas?Saint?Laurent et de la Gaspésie?Îles-de-la-Madeleine sont ciblées par ces opérations. Ces pulvérisations aériennes débuteront entre la fin de mai et le début de juin et s'échelonneront sur 7 à 8 semaines. L'insecticide biologique Bacillus thuringiensis var. kurstaki (Btk) sera utilisé dans le cadre de ces opérations.

Fruit d'une collaboration entre le Gouvernement du Québec, les agences régionales de mise en valeur des forêts privées, les conseillers forestiers, la Fédération des producteurs forestiers du Québec, le milieu municipal, les municipalités régionales de comté, le Regroupement des sociétés d'aménagement forestier du Québec et les syndicats de producteurs forestiers, le programme d'arrosage fait partie d'un plan d'action global qui a pour objectif de réduire la vulnérabilité des forêts et de minimiser les conséquences économiques du passage d'une épidémie de la TBE. Dans cette perspective, le Ministère a mis en place des mesures telles que la récolte préventive des peuplements vulnérables, l'utilisation de traitements sylvicoles adaptés et la récupération de peuplements touchés par la TBE. De plus, le Ministère met à la disposition des décideurs, des aménagistes et des sylviculteurs des outils pour les aider à prendre des décisions éclairées. Ceux-ci pourront ainsi mieux conseiller les propriétaires de forêt privée à l'égard de leurs interventions dans le contexte de l'épidémie actuelle.

Pour plus d'information sur le programme d'arrosage en forêt privée, consultez le site Web du MFFP.

Faits saillants :

  • La TBE se trouve en permanence dans les forêts québécoises. La densité des populations augmente graduellement pour atteindre un niveau épidémique environ tous les 30 ans.
  • Les données recueillies jusqu'à maintenant permettent de croire que l'épidémie actuelle touchera des superficies moins considérables que lors de l'épidémie qui a eu lieu de 1967 à 1992.

Liens connexes :

Source : Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
buckman banner
paper & beyond
fpinnovations banner
cristini banner
le maitre papetier