Accueil Nouvelles De l'industrie 60 organisations, une même vision - La forêt, moteur de développement durable

60 organisations, une même vision - La forêt, moteur de développement durable

Envoyer Imprimer PDF

MONTRÉAL, le 26 oct. 2018 - Le Collectif pour une forêt durable entame sa deuxième année d'existence avec enthousiasme en accueillant une dizaine de nouveaux partenaires, dont l'adhésion au Collectif témoigne de l'importante mobilisation en faveur de la forêt québécoise.

Réunis à la Maison des Régions, à Montréal, les quelque 60 partenaires du Collectif ont d'ailleurs profité de l'occasion pour s'engager dans une déclaration commune reconnaissant notamment que «?l'aménagement de nos forêts est ancré dans les principes du développement durable, afin d'offrir aux générations de demain les avantages environnementaux, économiques et sociaux qu'il procure?».

«?Le Collectif rassemble une soixantaine d'organisations de tous horizons et de partout au Québec qui ont à cœur le développement durable de la forêt québécoise. Ceux-ci s'unissent d'une seule voix autour d'une vision commune visant à valoriser la ressource inestimable et renouvelable qu'est la forêt?», explique Denis Lebel, président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du Québec, membre du Collectif.

Une forêt de possibilités
Le thème de la campagne du Collectif pour une forêt durable, «?Une forêt de possibilités?», incarne bien le potentiel immense du secteur, autant pour l'économie du Québec que pour sa contribution à la lutte aux changements climatiques. Les initiatives, les projets et les pratiques du secteur se développent constamment pour faire de la forêt un véritable moteur de développement durable.

« Issu d'une région forestière, je constate tous les jours le dynamisme de ce secteur. Je salue ces initiatives qui mettent en relief les forces du milieu forestier québécois - et ce, qu'on pense à la vitalité économique de nos régions ou à l'importance de sa contribution à l'environnement », déclare le nouveau ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour.

« Source d'emplois et de développement économique, il faut assurer la pérennité de la forêt québécoise. Être responsable dans l'exploitation de la forêt, c'est être responsable envers les travailleurs et les régions qui en dépendent, de même qu'envers les générations à venir qui méritent qu'on leur lègue une planète en santé, affirme Gaétan Morin, président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ. Nos investissements historiques de 870 millions de dollars dans le secteur des produits forestiers, incluant par notre filiale Solifor, démontrent qu'il est possible de faire du développement économique respectueux de l'environnement. »

« L'utilisation optimale et durable de toutes les ressources forestières constitue le meilleur moyen pour favoriser l'épanouissement des communautés, des entreprises et des citoyens qui bâtissent chaque jour le Québec des régions. C'est ensemble que nous pourrons faire de notre forêt, une véritable force collective. Car, si la forêt se porte bien, les régions du Québec ne s'en porteront que mieux! », a déclaré M. Yvon Soucy, Préfet de la MRC de Kamouraska, 1er vice-président de la Fédération québécoise des municipalités et président du Regroupement des communautés forestières.

« L'aménagement durable de nos forêts constitue la base économique de plus de 200 municipalités au Québec. En plus de procurer de l'emploi et des activités en plein-air à la population dans toutes les régions, elle contribue indéniablement à contrer les effets du réchauffement de la planète. Il faut perpétuer et consolider son apport au développement socio-économique, c'est la vitalité de nos communautés qui en dépend », a indiqué M. Pierre Corbeil, maire de Val-d'Or, président du comité sur la forêt, Union des municipalités du Québec.

Des citoyens s'engagent à titre d'ambassadeurs!
En plus de la soixantaine d'organisations membres du Collectif, plusieurs citoyens de différents horizons s'engagent également dans le mouvement. Ils sont les visages du Collectif et agissent à titre d'ambassadeurs, en contribuant à faire rayonner le secteur forestier dans leurs milieux et à démontrer les multiples opportunités de développement durable qu'offre le secteur.

« Les travailleurs du secteur forestier sont fiers de s'associer à cette campagne. Car les préjugés sont tenaces et nos membres sont parfois blessés par la perception négative qu'une marge de la population des grands centres urbains exprime face à l'industrie forestière. Mais les choses ont bien changé au cours des dernières années alors que nos membres tout comme l'industrie sont soucieux de travailler à la pérennité de nos forêts. C'est de leur avenir dont il est question », a déclaré M. Daniel Boyer, président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec.

«?Le secteur forestier demeure un secteur d'emploi très intéressant pour plus de 60 000 travailleuses et travailleurs du Québec, souligne Jacques Létourneau, président de la Confédération des syndicats nationaux. Alors que nous aurons 15 000 emplois à combler au cours des cinq prochaines années, nous avons la responsabilité de faire la promotion de ce secteur afin d'attirer la main-d'œuvre nécessaire au développement économique et à l'épanouissement de nombreuses communautés, particulièrement en région. »

« L'industrie forestière est un secteur d'avenir innovant, en perpétuelle transformation, qui contribue au développement et au maintien de l'économie de toutes les régions du Québec. Il y a 100 ans, il y avait des emplois liés à l'industrie forestière et dans 100 ans, il y en aura encore parce qu'il s'agit d'une ressource renouvelable. Il est primordial de s'unir pour maintenir et développer les emplois de qualité que cette industrie génère », d'ajouter M. Luc Vachon, président de la Centrale des syndicats démocratiques.

Comme le soulignait, M. Pierre Lussier, vice-président directeur pour Jour de la Terre Québec, « le même amour de la forêt anime les écologistes et les forestiers. Le Jour de la Terre, partenaire du Collectif pour une forêt durable, s'engage à faire en sorte que tous travaillent ensemble pour une forêt durable, en santé, résiliente et foisonnante d'une biodiversité renouvelée ».

À propos du Collectif pour une forêt durable
Le Collectif pour une forêt durable regroupe des ambassadeurs enracinés dans leur milieu - des gens qui ont à cœur le développement durable des forêts québécoises. Le Collectif, qui compte une soixantaine d'organisations, est au cœur de la campagne de sensibilisation «?Une forêt de possibilités?», dotée d'un budget de 5,5 millions de dollars sur cinq ans. Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site internet www.uneforetdepossibilites.com.

Source : Collectif pour une forêt durable

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier