Accueil Usines et Technologies Optimisation Tout ce qu’il faut savoir sur la gestion des alarmes

Tout ce qu’il faut savoir sur la gestion des alarmes

Envoyer Imprimer PDF

Un système d'alarmes sous-performant réduit l'efficacité des opérateurs, la sécurité du personnel et des installations et la profitabilité. Souvent, les inefficacités sont causées par une mauvaise configuration ou par des choix de seuils inappropriés.

Une bonne gestion des alarmes permet de :

  • Éliminer toutes les alarmes nuisibles et réduire le stress des opérateurs
  • Fournir l'information pertinente aux opérateurs pour leur permettre de poser des gestes éclairés en temps opportun, optimisant ainsi la performance du procédé
  • Prioriser correctement les alarmes pour améliorer le contrôle de procédé et la sécurité de l'usine
  • Minimiser la surcharge d'alarmes pour prévenir l'escalade d'incidents
  • Préparer l'usine pour les nouvelles réglementations d'assurance et les procédures de sécurité

Voici les réponses à quelques-unes des questions les plus fréquemment posées au sujet de la gestion des alarmes.

1. Combien de temps faudra-t-il pour passer en revue les milliers d'alarmes de notre système ?

Pour les 500 premières alarmes :

  • Le comité de rationalisation tiendra des réunions d'un total de 30 heures.
  • Il faudra de 100 à 150 heures supplémentaires pour la documentation (analyse préliminaire, créer les fichiers, créer les documents, etc.)
  • L'implantation des correctifs prend généralement moins de 80 heures, mais peut être plus longue selon la complexité des changements à faire (alarmes dynamiques, conditionnelles, groupement d'alarmes, etc.)

Pour les tranches suivantes de 500 alarmes :

  • Le temps nécessaire pour la rationalisation et la documentation est généralement réduit de 30 à 50 %.
          . Des outils informatiques peuvent être élaborés pour gagner encore plus de temps.
  • Le délai d'exécution demeurera le même.

2. Qui devrait faire partie du comité de rationalisation ?

Obligatoire :

  • Opérateur d'expérience (le membre le plus important, car c'est l'utilisateur des alarmes.)
  • Animateur expérimenté
  • Ingénieur des procédés

Au besoin :

  • Ingénieur de contrôle
  • Technicien de la maintenance

3. Faut-il vraiment réunir tous les membres du comité pour effectuer la rationalisation ?

Selon notre expérience, oui, c'est la seule manière d'effectuer efficacement la rationalisation.

La meilleure solution est de tenir de courtes réunions avec tous les membres du comité qui sont impliqués dans le procédé et de s'assurer qu'ils se concentrent sur la tâche à accomplir.

4. Pourquoi faut-il un animateur expérimenté ?

Lors d'un examen des alarmes, il est très important de faire une analyse approfondie. Des réponses du genre « Nous avons toujours travaillé ainsi » ne sont pas acceptables et doivent être remises en question. La tâche de l'animateur est d'aller au fond des choses pour tout savoir sur une alarme (ses causes, ses conséquences et leurs sévérités). Un bon animateur expérimenté pose les bonnes questions pour obtenir les bonnes réponses; il est en quête des faits, et non des interprétations. Un bon animateur expérimenté est donc essentiel pour éviter des discussions interminables entre les membres du comité. L'animateur peut être un employé du client, mais il vaut mieux faire appel à quelqu'un de BBA pour fournir une perspective différente.

L'équipe de BBA œuvre dans la gestion des alarmes depuis plus d'une dizaine d'années. Il s'agit d'une expertise pour laquelle nous avons un historique robuste. Notre approche utilise la technologie pour faire une gestion d'alarmes facile et soutenable. Grâce à notre méthodologie éprouvée, nos clients peuvent maximiser l'utilisation de leurs équipements et ressources déjà en place pour atteindre les objectifs.

Source: BBA

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
nalco banner
fpinnovations banner
buckman banner
kemira banner
cristini banner
le maitre papetier