Accueil Usines et Technologies Santé et Sécurité AIR COMPRIMÉ : Pour nettoyer en toute sécurité

AIR COMPRIMÉ : Pour nettoyer en toute sécurité

Envoyer Imprimer PDF

L'air comprimé est de l'air prélevé dans l'atmosphère, dont on utilise la compressibilité à l'aide d'un système pneumatique (qui peut aussi utiliser d'autres gaz). Il est fréquemment employé dans les entreprises de nos secteurs d'activité, notamment pour le nettoyage des machines et des équipements. Au Québec, jusqu'à présent, peu d'accidents graves ou mortels causés par l'utilisation inadéquate de l'air comprimé on été répertoriés, si ce n'est l'exemple du travailleur décédé des suites d'une rupture sévère du colon par un jet d'air dirigé vers son anus (et non, ce n'est pas une légende urbaine!). Cependant, on recense chaque année de nombreux cas de poussières dans les yeux et d'allergies respiratoires, sans compter les passés proches résultant par exemple des coups de fouet causés par la déconnexion ou le bris du tuyau ou de la combustion des poussières en suspension dans l'air.

Bien que l'utilisation de l'air comprimé puisse sembler relativement sans danger, dans certaines conditions, elle comporte des risques élevés pour la santé et la sécurité des travailleurs qu'il ne faut pas sous-estimer. Pour contrôler ces risques, une gestion préventive s'impose.

Nettoyage des personnes

Encore trop de travailleurs se nettoient avec de l'air comprimé bien que le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST) l'interdise (art. 325 : Il est interdit d'utiliser l'air comprimé pour nettoyer les personnes). Il existe plusieurs types d'appareils permettant de nettoyer les vêtements de façon sécuritaire tels un aspirateur, une brosse ou un appareil à air soufflé. En voici ci-contre deux exemples :

TOPRING, http://www.topring.com/Fr/home.aspx

SILVENT, http://www.silvent.fr/www/live/special/startpage.aspx?TreeID=285

Nettoyage des équipements, des machines et des lieux de travail

La réglementation ne permet pas d'utiliser de l'air comprimé pour nettoyer les lieux de travail (ex. : planchers, murs). Pour les machines et équipements, il ne devrait être utilisé qu'en dernier recours et à certaines conditions. Vous trouverez dans le tableau ci-dessous la réglementation applicable et les mesures préventives appropriées :

 

RISQUES DE PROJECTIONS D'OBJET ET SUSPENSION DE PARTICULES DANS L'AIR
 RÉGLEMENTATION
 RSST, art. 17
  Nettoyage : Sous réserve de l'article 326, l'entretien des lieux de travail dans un établissement doit
 s'effectuer par aspiration, balayage humide ou une autre méthode qui contrôle et réduit au minimum le
 soulèvement de poussière.
 RSST, art.326
 Limite de pression d'air : La pression de l'air comprimé utilisé pour le nettoyage d'une machine ou d'un
 équipement doit être inférieure à 200 kilopascals, à moins que le nettoyage ne soit effectué dans une
 cabine spécialement conçue pour le nettoyage par jet d'abrasifs et pourvue d'un système d'aspiration.
 Le présent article ne s'applique pas aux systèmes automatisés de nettoyage.
 MESURES PRÉVENTIVES
 Nettoyage sans air comprimé :
 -  Lieux de travail : nettoyage par aspiration, balayage humide, brossage, essuyage, etc.
 -  Équipements/machines : systèmes automatisés, nettoyage par aspiration, brossage, essuyage, etc.
 Nettoyage avec air comprimé pour les équipements/machines (dernier recours et avec mesures
 préventives appropriées
) :

 •  Équipements de protection individuelle pour l'utilisateur de l'air comprimé et les travailleurs à proximité.
 •  Méthode de travail : se tenir en amont du soufflage et travailler à une distance sécuritaire des autre
    travailleurs (ou moyen de protection collective ci-dessous).
 •  Équipements de protection collective pour contenir les particules dans l'aire de nettoyage ou pour
    restreindre la dispersion.
 •  Dispositifs protecteurs sur la buse d'air ou tout autre moyen de protection pour prévenir la projection
    d'objet ou de particules.
 •  Dispositifs permettant de contrôler la pression du jet d'air afin qu'elle ne dépasse pas le seuil de
    200 kilopascals (toujours utiliser le moins de pression possible pour effectuer la tâche)
RISQUES RELIES A LA FORCE DU JET D'AIR
 RÉGLEMENTATION
 RSST, art.328
 Dispositifs de fixation : La tuyauterie flexible où circule de l'air comprimé doit être munie de l'un des dispositifs suivants, en cas d'assemblage par section :
 1°   des collets situés de part et d'autre de l'accouplement et reliés ensemble par un lien de retenue ;
 2°   un dispositif d'autoverrouillage ;
 3°   un accouplement muni d'un dispositif de blocage.
 MESURES PRÉVENTIVES
 •     Raccords pneumatiques sur les boyaux permettant la déconnexion rapide et la purge de l'air en
       amont (soupapes de sécurité anti-coup de fouet).
 •     Collets de serrage, dispositif d'autoverrouillage et d'accouplement munis d'un dispositif de blocage.
INSPECTION, ENTRETIEN ET RANGEMENT
 RÉGLEMENTATION
 RSST, art. 228
 Inspection et entretien : Les outils à main et les outils portatifs à moteur doivent être examinés
 régulièrement et, s'ils sont défectueux, être réparés ou remplacés.
 RSST, art. 229
 Rangement des outils à main : Les outils à main ne doivent pas :
 1°   être laissés sur le plancher, dans les passages, les escaliers et autres lieux dans lesquels des
        personnes travaillent ou circulent
 2°   être déposés en des endroits élevés d'où ils pourraient tomber sur des personnes.
 RSST, art.238
 Fil électrique et tuyau flexible : S'ils entravent la circulation, le fil électrique alimentant un outil à moteur
 électrique ainsi que le tuyau flexible alimentant un outil à moteur pneumatique doivent :
 1°   lorsqu'ils sont laissés au sol, être protégés de façon à ne pas être endommagés et être fixés de
        façon à éliminer tout risque de chute ;
 2°   lorsqu'ils sont suspendus, l'être à une hauteur suffisante afin d'assurer un libre passage mais à
        au moins 2 mètres.
 RSST, art. 327
 Tuyauterie où circule de l'air : La tuyauterie où circule de l'air comprimé doit être protégée contre tout
 choc et être clairement identifiée quant à la nature de son contenu.
 MESURES PRÉVENTIVES
 •   Programme d'inspection et d'entretien préventif.
 •   Tuyau au sol : protection contre les chocs et dispositif de fixation (ex : tapis de protection). Éviter de
     marcher ou de rouler dessus avec un véhicule ou en transportant du matériel.
 •   Tuyau suspendu : hauteur suffisante pour assurer le libre passage (minimum à 2 mètres).
 •   Fermer la valve d'alimentation lorsque le système d'air comprimé n'est pas utilisé afin de le ménager
     et d'économiser énergie et argent.
 •   Dispositifs de rangement et indications claires de la nature de son contenu et de son emplacement.
RISQUES RELIES AU BRUIT
 RÉGLEMENTATION
 RSST, art. 130
 Exploitation et aménagement : Tout établissement dont l'exploitation est susceptible d'entraîner
  l'émission de bruit au niveau de la zone audible des travailleurs doit être exploité conformément aux
  exigences de l'article 136 de sorte que le bruit mesuré à tout poste de travail n'excède pas les normes
 prévues aux articles 131 à 135 pour toute période de temps qui y est indiquée.
 RSST, art. 136
 Mesures correctives et équipements de protection individuels : L'employeur doit se conformer aux
 normes établies aux articles 131 à 135 en mettant en œuvre les mesures indiquées ci-dessous dans
 l'ordre suivant :
 1°   réduire le bruit à la source ;
 2°   isoler tout poste de travail exposé à ce bruit ;
 3°   insonoriser les locaux de travail.
 Dans le cas où il se révèle impossible, en appliquant les mesures prévues au premier alinéa, de
 respecter les normes prévues aux articles 131 à 135 ou en attendant que les transformations requises
 par cet alinéa soient réalisées, l'employeur doit mettre des protecteurs auditifs à la disposition des
 travailleurs ou doit limiter le temps d'exposition des travailleurs conjointement avec un programme
 audiométrique.
 Les mesures prévues à l'alinéa 1° doivent être mises en œuvre même si l'employeur ne réussit pas
 ainsi à respecter les normes prévues aux articles 131 à 135.
 MESURES PRÉVENTIVES
 •   Buses et pistolets de sécurité qui réduisent les turbulences de l'air et le niveau de bruit.
 •   Protecteurs auditifs conformes à la norme Protecteurs auditifs, ACNOR Z94.2.

 

Conclusion

L'emploi de l'air comprimé est très répandu en entreprise. Son efficacité instantanée et sa facilité d'utilisation le rendent très attrayant pour les travailleurs. Cependant, il coûte cher à produire, son usage est très réglementé et demande beaucoup de précautions. Une utilisation fréquente peut également entraîner l'usure prématurée des équipements/machines. On recommande donc de privilégier le nettoyage par aspiration, brossage, essuyage ou autre méthode que l'air comprimé pour le nettoyage des équipements/machines. Dans les cas où vous ne pouvez pas faire autrement, il est essentiel de :

1) Établir des procédures d'utilisation sécuritaires de l'air comprimé;

2) Former les travailleurs sur l'application de ces procédures;

3) Vérifier l'application de ces procédures et de corriger les non conformités;

4) Implanter un programme d'inspection et d'entretien préventif des systèmes d'air comprimé.

Pour en savoir plus

PREVENTEX, Le nettoyage : l'air comprimé qui peut blesser, http://www.preventex.qc.ca/fr/article.asp?DocID=102

CCHST, Nettoyage à l'aide d'air comprimé, http://www.cchst.ca/oshanswers/safety_haz/compressed_air.html


 logo
Depuis plus de 75 ans, l'ASSIFQ-ASSPPQ regroupe près de 600 entreprises membres qui mettent en commun leur expérience et leur volonté pour contribuer à un processus d'amélioration continue de la santé et de la sécurité du travail. Elle est constituée d'une équipe de professionnels aguerris, soucieux d'offrir des services diversifiés et complémentaires : expertise conseil, information, formation, mutuelles de prévention, vigie, impartition, activités régionales et bien plus encore.

Visitez notre site Internet au www.santesecurite.org


 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
fpinnovations banner
nalco banner
valmet banner
enerquin air banner
kemira banner
cristini banner