Woodrise 2019 en 10 points saillants

Nouvelles des événements
Typographie

Le congrès international Woodrise 2019, qui s’est tenu à Québec du 30 septembre au 4 octobre dernier, a réuni plus de 800 participants venus partager les plus récentes avancées dans le domaine de la construction en bois de moyenne et grande hauteur.

Cette deuxième mouture, dont l’un des axes principaux était le positionnement du bois comme solution aux changements climatiques, peut se féliciter d’avoir atteint les objectifs recherchés, notamment en démontrant la place du bois comme matériau de construction prédominant dans un contexte de développement urbain durable, en stimulant la création d’alliances et de collaborations internationales et en mobilisant la communauté internationale vers un objectif de réduction de l’empreinte environnementale urbaine en matière de construction durable.

FPInnovations était coorganisateur de cet événement d’envergure, conjointement à l’Institut Technologique FCBA de France, qui avait accueilli la première édition de l’événement à Bordeaux, en 2017. De nombreux chercheurs de l’organisation ont pris une part active au congrès, entre autres lors des ateliers techniques où ils ont pu partager leurs résultats de recherche avec leurs pairs. Voici, en ordre aléatoire, un compte rendu en 10 points saillants du congrès.

  1. Woodrise 2019 a accueilli des participants provenant de 29 pays couvrant tous les continents, un succès qui démontre l’intérêt à l’échelle mondiale pour la place du bois dans le développement de villes durables.
  2. Le thème de cette édition, ‘Bâtir nos villes pour les générations futures’, soulignait l’importance de la construction en bois de plus grande hauteur afin de faciliter la densification urbaine tout en répondant à un objectif de réduction de l’empreinte environnementale.
  3. La participation d’organismes et représentants gouvernementaux canadiens a démontré l’engagement du gouvernement, tant au niveau fédéral que provincial, pour des solutions à long terme visant la réduction de l’empreinte carbone.
  4. Le comité de programmation de l’événement a réussi un tour de force en réunissant de nombreux présentateurs de grande renommée sous une seule enseigne, notamment Richard Woschitz, maître d’œuvre du projet de la tour HoHo de 84 mètres, à Vienne.
  5. De nombreux projets porteurs ont retenu l’attention lors des séances plénières. Parmi celles-ci, soulignons la présentation de Karim Khalifa, de Sidewalk Labs, qui propose des projets de grande envergure comme celui de Toronto, conçu pour répondre au défi de la croissance urbaine.
  6. Le présentateur Japonais Masahiro Harada a abordé la relation entre le bois et le bien-être dans la construction en présentant de nombreux projets novateurs dont la conception est en harmonie avec l’environnement.
  7. De nombreuses entreprises étaient au rendez-vous de la zone d’exposition, qui a bourdonné d’animation pendant toute la durée du congrès. Une aire de réseautage de type ‘B2B’ a permis la tenue de nombreuses rencontres d’affaires; les participants avaient aussi accès à une Vitrine technologique où des exposants ont pu faire une courte présentation de leurs technologies.
  8. Woodrise 2019 a pu compter sur une présence remarquée de M. Jean-François Lépine, éminent journaliste et correspondant international maintenant directeur des représentations du Québec en Chine, comme maître de cérémonie. La participation de M. Lépine, qui a salué les participants en français, anglais et mandarin, témoigne de l’intérêt international pour la construction en bois.
  9. Le congrès a servi de plateforme pour la rencontre des membres de l’Alliance Woodrise, regroupement d’entreprises de différents pays déterminés à unir leur science au service de la construction en bois de moyenne et grande hauteur. Dans le cadre de cette réunion, qui comptait plus de 40 participants, cinq nouveaux membres ont rejoint les rangs de l’Alliance.
  10. Le congrès s’est conclu par l’annonce de Woodrise 2021, la troisième édition du congrès. Cette prochaine rencontre internationale se tiendra à Kyoto, au Japon, en octobre 2021.

Pour plus de détails sur l’événement Woodrise, visitez la section Actualités de la page web :

https://woodrise2019.ca/communiques-de-presse/la-deuxieme-edition-du-congres-international-woodrise-souvre-aujourdhui-a-quebec/">La deuxième édition du congrès international Woodrise s’ouvre aujourd’hui à Québec (30 septembre)

https://woodrise2019.ca/nouvelles/louverture-de-woodrise-2019-attire-des-delegues-des-quatre-coins-du-monde/">L’ouverture de Woodrise 2019 attire des délégués des quatre coins du monde (1er octobre)

https://woodrise2019.ca/nouvelles/deuxieme-journee-de-woodrise-faites-place-aux-batiments-de-moyenne-et-grande-hauteur/">Jour 2 de Woodrise : faites place aux bâtiments de moyenne et grande hauteur (2 octobre)

https://woodrise2019.ca/nouvelles/troisieme-journee-de-woodrise-la-science-au-service-des-batiments-de-grande-hauteur/">Jour 3 de Woodrise : la science au service des bâtiments de grande hauteur (3 octobre)

https://woodrise2019.ca/nouvelles/construire-en-bois-une-solution-aux-changements-climatiques-et-aux-villes-durables/">Construire en bois, une solution aux changements climatiques et aux villes durable (4 octobre)