Les grands titres

Son usine n'est pas encore construite, mais une nouvelle entreprise nommée H2V Énergies accepte déjà depuis mardi des commandes à faible prix pour de l'hydrogène « vert » qu'il entend produire à compter de 2022, principalement à partir de biomasse.

ÉCONOMIE. Le directeur général de Bioénergie La Tuque (BELT) Patrice Mangin affirme que le directeur de l'usine WestRock de La Tuque, Pierre Pacarar, a «une totale incompréhension» du projet de bioraffinerie forestière.

La Tuque compte devenir le premier endroit au pays producteur de carburant 100% renouvelable, fabriqué à l'aide de résidus de coupes forestières.

De petite taille mais ultrapuissante, la cellulose nanofibrillée (CNF) est un des éléments de base nanométriques provenant des microfibrilles et macrofibrilles dont le bois se compose.

Elissa Brunato, Designer de concept – Exploratrice de matériau durable – Chercheuse en design, en collaboration avec les scientifiques Hjalmar Granberg et Tiffany Abitbol des Instituts de Recherche RISE en Suède ont créé à partir de CNC un Sequin Bio Iridescent.

À la recherche de la paille parfaite _ sans plastique: des chercheurs, notamment de l'Université McGill à Montréal, ont mis au point une paille faite de cellulose, la composante principale des arbres et des plantes.

Avec le lancement d’un nouvel appel à proposition pour la valorisation des rejets thermiques en décembre dernier, Transition Énergétique Québec (TEQ) gérera une enveloppe de 200 millions de dollars pour investir dans les projets québécois.

ROBERVAL – Pour Jean Simard, conseiller senior, secteur industriel et forestier auprès du CLD Domaine-du-Roy, il n’est pas loin le jour où la MRC sera considérée à l’échelle du Québec comme une référence en bioéconomie forestière.

Cette opération doit permettre au groupe de Boulogne-Billancourt de renforcer ses positions sur le marché des énergies locales renouvelables.

Les professeurs Rajeshwar Dayal Tyagi etPatrick Drogui, chercheurs à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), ont développé une nouvelle approche de production du biodiésel qui utilise des microbes avec des boues d’épuration et un sous-produit du biocarburant.

Le développement d'une filière biocarburants durables fait partie des 22 marchés clefs retenus par le rapport d'experts mandatés dans le cadre du Pacte productif pour identifier "les marchés émergents sur lesquels positionner la France".

Le bois est un dépolluant naturel, mangeur de dioxyde de carbone. Mais aussi, pourquoi pas une alternative aux énergies fossiles.