L’usine de pâte Veracel à Bahia, au Brésil, produit plus de 1,1 million de tonnes par année de pâte d’eucalyptus et d’énergie renouvelable pour distribution, ce qui en fait un exemple de gestion environnementale responsable.

Avec son nouveau plan de développement durable dévoilé en juin dernier, Cascades a de grandes ambitions en matière de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Pour les réaliser, l’entreprise a déjà ciblé de nombreux projets qui seront exécutés au cours des prochaines années.

ENERGY&+ annonce aujourd’hui le déploiement au cœur de la RDC d’une centrale de cogénération. Issue d’un procédé de pyrogazéification du bois, cette installation s’inscrit dans le cadre du projet européen de développement FORETS, favorisant le développement économique local.

Metsä Tissue – La consommation de vapeur et d’électricité a été réduite de 8% par tonne de papier produite en 2021 comparativement à 2020 à l’usine Metsa Tissue de Mänttä. De plus, la consommation spécifique d’eau fraiche a reculé de 14% en deux ans.

Propulsées par l’intérêt sans cesse croissant envers l’économie circulaire, les entreprises trouvent désormais des façons novatrices de transformer ce simple cercle en une toile complexe combinant plusieurs stratégies durables. C’est notamment le cas de la papetière canadienne Rolland, une filiale de Sustana, qui produit des fibres et du papier recyclés à l’aide de biogaz, une énergie capturée dans un site d’enfouissement municipal voisin.

Koehler Paper – Koehler Paper annonce que sa ligne de production #8 à l’usine de Kehl, laquelle consomme 75 000 MWh par année, consomme dorénavant de l’électricité de la centrale thermique de Schluchsee, ce qui permet à Koehler de réduire ses émissions atmosphériques de CO2 de 45 000 tonnes/année.

Plus d'articles...