Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada annoncent le versement d’une aide financière globale de près de 15 M$ à l’entreprise Groupe Lebel inc. pour la construction d’une usine de production de granules industriels de bois à Cacouna, dont la centrale thermique sera alimentée par de la biomasse forestière résiduelle.

CACOUNA, QC, le 4 avril 2022 - Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada annoncent le versement d'une aide financière globale de près de 15 millions de dollars à l'entreprise Groupe Lebel inc. pour la construction d'une usine de production de granules industriels de bois, dont la centrale thermique sera alimentée par de la biomasse forestière résiduelle.

Les propriétaires de Bioénergie AE Côte-Nord, qui est à l’abri de ses créanciers depuis près d’un an, demandent au gouvernement 30 millions $ en crédits d’impôt et aides financières pour soutenir la relance de l’usine, la création d’une filière et la reprise des activités de la scierie Arbec de Port-Cartier.

À Québec, l’écoquartier la Cité Verte se chauffe à la biomasse. Il est la preuve qu’un système de chauffage qui repose sur la bioénergie, utilisant des résidus du secteur forestier (branches, houppiers, écorce, sciure…), est possible en milieu urbain.

Face à l’urgence climatique, la biomasse est perçue comme une des solutions majeures de la transition écologique en France. Dans son nouveau rapport “Biomasse : un réel potentiel pour la transition énergétique ? ”, le WWF France s’est intéressé au défi que représente cette ressource, première énergie renouvelable consommée en France

Ence – L’usine de génération d’énergie à la biomasse d’Ence Energia à Puertollano, en Espagne, vient de recevoir le certificat ZÉRO DÉCHET de la firme AENOR, décerné aux organisations capables de gérer leurs déchets et de réévaluer leur empreinte environnementale.

Après plusieurs études, des essais infructueux et des espoirs déçus, deux usines de fabrication de granules de bois destinées au marché européen devraient amorcer leur production sous peu au Bas-Saint-Laurent.

Le producteur français d’énergies renouvelables Albioma a mis la main sur l’usine de granules de bois La Granaudière, située dans Lanaudière, qui, en raison de difficultés financières, a dû fermer ses portes après seulement six mois d’activités et près de 30 millions de dollars d’aides financières de Québec.

L'industrie florissante des granulés de bois en Estonie oppose les écologistes qui mettent en garde contre l'augmentation de l'exploitation forestière et ses effets néfastes sur la biodiversité, à ceux qui affirment que ce secteur fait un bon usage du bois qui, autrement, serait gaspillé.

Un débat politique et environnemental majeur se profile à l’approche de la COP26 qui aura lieu en Écosse en novembre prochain. L’UE et l’industrie forestière encouragent la biomasse ligneuse (transformation des arbres en pellets de bois et combustion de ces derniers pour produire de l’électricité), en affirmant que les recherches démontrent que la biomasse est durable et ne produit aucune émission.

Plus d'articles...