Manawan monte le ton contre l’industrie forestière

De l’industrie
Outils
Typographie

Les entreprises qui tenteront de couper du bois sur le territoire ancestral des Atikamekw de Manawan sans l’aval de son Conseil pourraient désormais être expulsées et mises à l’amende en vertu d’un nouveau règlement. L’une a déjà quitté les lieux.

Excédé d’attendre après Québec, le Conseil des Atikamekw de Manawan a adopté unilatéralement un moratoire sur l’exploitation forestière le 18 janvier dernier.

Lire la suite de l'article

Source : Le Journal de Montréal

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.