Nouvelle parution : un guide sur la biothermie à partir de biomasse forestière pour une énergie propre et abordable

FPInnovations
Typographie

Le Canada est un pays d’hiver, et c’est pourquoi les Canadiens doivent dépenser des millions de dollars chaque année pour se chauffer.

La hausse des coûts de chauffage et les changements climatiques, au sommet des préoccupations, poussent les collectivités à envisager plus sérieusement des alternatives en matière d’énergie. L’un des meilleurs choix à cet égard est la biothermie. Pour appuyer un mouvement vers ce type de chauffage, le document Guide sur la biothermie à partir de biomasse forestière pour les communautés rurales et éloignées de l’Ontario fournit des informations clés sur la biothermie à partir du bois.

Qu’est-ce que la biothermie?

FPI1 3mars20 2Chaudières aux copeaux de bois.La production de chaleur lors de la combustion du biocombustible est appelée la biothermie. Les appareils modernes de biothermie sont des systèmes mécaniques hautement perfectionnés équipés de contrôles sophistiqués. Ces systèmes à la fine pointe produisent de la chaleur par la combustion de biomasse ligneuse solide (granules, copeaux, briquettes de bois, bois de chauffage conventionnel) récoltée de façon durable. Ils constituent une façon idéale de chauffer l’air et l’eau des édifices communautaires et commerciaux ainsi que des maisons privées. La technologie est très répandue en Europe, en Alaska et dans

le nord-est des États-Unis, et on la retrouve également au Canada.

Pourquoi chauffer à la biomasse forestière?

FPI1 3mars20 3Granules de bois.Il y a beaucoup d’avantages à chauffer à la biomasse forestière, notamment sur le plan environnemental et socio-économique. La fiabilité, l’efficacité et la polyvalence des systèmes modernes leur permettent de compléter et même de remplacer les systèmes de chauffage actuels alimentés aux combustibles fossiles ou à l’électricité. Ils utilisent des biocombustibles ligneux locaux, durables, économiques et renouvelables. Les lois provinciales exigent que les forêts de la Couronne soient aménagées de façon durable selon des plans d’aménagement forestier approuvés, qui exigent la remise en production des zones récoltées. C’est dire que le carbone émis lorsqu’on brûle du bois pour la biothermie est recapté par la forêt en croissance, ce qui en fait un système de chauffage à faibles émissions de carbone. Les émissions de particules et de composés volatils sont aussi faibles et se comparent à celles des systèmes alimentés aux combustibles fossiles.

 

FPI1 3mars20 4Chaudière à granules utilisée pour le chauffage d’une école élémentaire.D’un point de vue économique, la biothermie se justifie facilement. Les systèmes sont plus abordables et à un prix plus stable que les systèmes à l’électricité ou aux combustibles fossiles. Comme les biocombustibles peuvent être produits localement, la biothermie est abordable et accessible et permet à l’argent de rester dans l’économie locale plutôt que de servir à importer des combustibles fossiles. De plus, étant donné que le biocombustible provient des opérations forestières et des résidus, il contribue à la diversification du panier de produits de l’industrie forestière et à la stabilité économique de l’ensemble du secteur forestier.

Un guide bien nécessaire pour profiter du potentiel de la biothermie

FPI1 3mars20 5Un poêle à granules de bois résidentiel.Compte tenu des avantages sociaux, environnementaux et économiques évidents de la biothermie, celle-ci pourrait offrir beaucoup aux collectivités rurales et éloignées, où les options énergétiques sont souvent limitées ou coûteuses. Ainsi, un guide exhaustif faisant la promotion de la biothermie a été rédigé par Glen Prevost, conseiller industriel en bioéconomie forestière et en transformation du bois de FPInnovations, sous la direction et avec les conseils d’un comité directeur réunissant le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario, CanmetÉNERGIE, Ressources naturelles Canada et FPInnovations.

Le guide présente les différents types de combustibles de bois solides, les systèmes de combustion et les coûts. Il fournit aux lecteurs l’information nécessaire pour entreprendre un projet de biothermie pour des bâtiments résidentiels, commerciaux ou institutionnels. Bien qu’il soit adapté à la réglementation et aux ressources de l’Ontario, la majeure partie du document s’applique à tout autre endroit.

Vous souhaitez démarrer un projet de biothermie?

La première étape consiste à se familiariser avec le concept à l’aide du Guide sur la biothermie à partir de biomasse forestière pour les communautés rurales et éloignées de l’Ontario. Pour les projets de grande envergure, il faut ensuite intéresser la collectivité. En Ontario, le milieu de la biothermie est formé de personnes qualifiées et passionnées; ceux qui veulent s’y joindre seront bien accueillis et encadrés. Dans le cas de projets publics, le meilleur point de départ est la discussion avec des professionnels de la biothermie et des représentants de la collectivité. Pour les grands projets privés, il est recommandé de retenir les services d’une firme d’ingénierie pour gérer la conception et l’installation du système. Des entrepreneurs en mécanique qualifiés et des fournisseurs peuvent gérer des projets plus simples.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Glen Prevost au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..


Source: FPInnovations

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.