Comment sortir de la crise du bois d’œuvre ?

Au Canada et au Québec, on produit deux fois plus de bois que ce qu’on consomme. Photo Alain Roberge, La Presse

De l’industrie
Outils
Typographie

Comme c’était prévisible, l’administration américaine a porté en appel la plus récente décision de l’Organisation mondiale du commerce qui donnait une nouvelle fois raison au Canada dans le différend sur le bois d’œuvre.

En attendant, les entreprises d’ici devront donc continuer à payer des droits de 20 % pour exporter leurs 2X4 aux États-Unis. Pour en finir avec ce conflit vieux de presque 40 ans, nous avons exploré des pistes de solution avec un spécialiste de la question, Michel Vincent, économiste du Conseil de l’industrie forestière du Québec.

Lire la suite de l'article

Source : La Presse

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.