Des PDG œuvrant dans les secteurs de la foresterie, de la conservation et de l’environnement établissent des règles de base communes

De l’industrie
Outils
Typographie

48 PDG s’entendent sur une vision commune visant à accroître la contribution des forêts et des produits forestiers aux efforts d’atténuation des changements climatiques

WASHINGTON, 12 novembre 2020 – 48 dirigeants œuvrant dans les domaines de l’environnement, de la conservation et de l’exploitation forestière ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord de principe sur le rôle important que jouent les forêts gérées de façon durable et les produits forestiers dans l’atténuation des changements climatiques.

Aujourd’hui, les forêts des États-Unis neutralisent 15 % des émissions industrielles de dioxyde de carbone du pays. La séquestration du carbone dans les forêts privées gérées de façon durable et le stockage du carbone dans les produits forestiers peuvent constituer une solution naturelle aux changements climatiques tout en offrant une vaste gamme d’avantages supplémentaires, comme de l’eau et de l’air propres, un habitat pour les animaux et des emplois bien rémunérés.

Les principes ont été signés par les PDG d’American Forests, de l’American Forest Foundation, de l’Environmental Defense Fund, de la National Alliance of Forest Owners, de la Nature Conservancy ainsi que par les PDG de 43 entreprises forestières représentant plus de 46 millions d’acres de forêts exploitables partout aux États-Unis.

Ces dirigeants sont unis par une même vision : pour tirer parti du pouvoir du secteur de la forêt privée pour lutter contre les changements climatiques, nous devons mobiliser les propriétaires de forêts de toutes les tailles, favoriser des économies rurales fortes et veiller à mettre en œuvre des pratiques durables fondées sur la science.

Les principes politiques encouragent la mise en place de mesures d’encouragement et axées sur le marché pour accroître les avantages liés au carbone qu’offrent les forêts exploitables et les produits forestiers. Ils reconnaissent le rôle important que le secteur privé, les investissements et les partenariats peuvent jouer dans l’accroissement des avantages que peut procurer le secteur forestier en matière d’élimination du dioxyde de carbone. Les principes soulignent l’importance des mesures de protection qui favorisent des retombées positives pour les forêts et le climat, des marchés sains pour les produits forestiers ainsi que des investissements pour renforcer les collectivités rurales. Ils mettent également l’accent sur la nécessité de faire appel à des fondements scientifiques, à des données et à des analyses du cycle de vie solides pour orienter la politique.

Ces principes constituent un point de départ commun pour les PDG et leurs organisations respectives et visent à mobiliser les décideurs politiques, les dirigeants d’entreprises œuvrant dans d’autres secteurs, les investisseurs, les actionnaires et d’autres intervenants du processus à trouver des solutions faisant appel aux forêts et aux produits forestiers pour lutter contre les changements climatiques.

Forêts exploitables privées : une solution naturelle aux changements climatiques

Les changements climatiques constituent un défi considérable pour notre environnement, notre économie et nos collectivités. La séquestration du carbone dans les forêts privées gérées de façon durable et le stockage du carbone dans les produits forestiers peuvent constituer une solution naturelle aux changements climatiques tout en offrant une vaste gamme d’avantages supplémentaires, comme de l’eau et de l’air propres, un habitat pour les animaux et des emplois bien rémunérés.

Les propriétaires de forêts et les fabricants de produits forestiers sont en bonne position pour optimiser le potentiel de carbone de la chaîne de valeur des forêts exploitables privées en gérant les forêts de façon durable et en fabriquant des produits forestiers durables. Les propriétaires et les gestionnaires de forêts devraient pouvoir bénéficier de tous les outils dont ils ont besoin pour accroître la séquestration du carbone forestier en faisant appel à des pratiques et à des technologies de gestion des forêts durables et à des mesures de reboisement appropriées. Les marchés des produits forestiers doivent être sains et viables pour permettre aux propriétaires d’optimiser les avantages du carbone forestier pour leurs terres privées et offrir des matériaux et des produits de grande qualité. Par exemple, les constructions en bois massif à grande échelle qui font appel à de nouvelles technologies pour le bois d’ingénierie, comme le bois massif produit à partir de forêts gérées de façon durable, permettent de stocker le carbone et de réduire la consommation énergétique et les émissions de carbone connexes dans l’environnement bâti.

Les forêts privées sont de plus en plus menacées par des incendies, des parasites et des maladies non caractéristiques, des sécheresses et des phénomènes météorologiques extrêmes qui peuvent provoquer d'importants rejets de carbone et d'autres dommages environnementaux. Dans de nombreuses forêts privées, la lutte contre ces menaces nécessite une gestion durable, telle que l'éclaircissage, les brûlages dirigés et d'autres techniques de gestion forestière qui renforcent la santé et la résilience des forêts.

Les politiques publiques devraient inclure des approches basées sur le marché et sur des incitations qui aident à capturer le potentiel des forêts privées et des produits forestiers pour séquestrer plus de carbone, tout en assurant une gestion durable des forêts pour maintenir et améliorer la santé et la résilience des forêts, stimuler les investissements du secteur privé dans les collectivités rurales, et aider à maintenir les forêts en tant que forêts.

Les politiques sont renforcées par les progrès de la science, des technologies, des techniques et des pratiques afin d'améliorer les inventaires de carbone forestier et de fournir de meilleures informations aux propriétaires fonciers, aux forestiers et au public concernant la contribution et la gestion des forêts et des produits forestiers à l'atténuation du climat. Ces progrès soutiennent également les pratiques forestières qui profitent à l'environnement et aux économies forestières.

Le maintien de forêts en activité privées durables à l'échelle pour le climat nécessite d'investir dans les emplois, les entreprises et les infrastructures nécessaires pour soutenir une économie forestière forte. Ces investissements doivent contribuer à soutenir les marchés qui augmentent les avantages de la forêt et des produits du bois en termes d'atténuation du carbone, apportent des avantages environnementaux supplémentaires et renforcent les collectivités rurales.

Le leadership et l'innovation dans le secteur privé jouent un rôle important pour faire avancer et informer les politiques publiques. Dans toute l'économie, les entreprises recherchent des solutions climatiques naturelles pour réduire leur empreinte carbone. Un nombre croissant de partenariats entre les entreprises privées, le secteur forestier et les organisations de protection de l'environnement et de conservation des forêts incitent à investir dans l'important potentiel en carbone des forêts et des produits forestiers gérés de manière durable. Les connaissances et l'expérience acquises grâce à ces actions précoces constituent une base importante pour une politique efficace.

Lire la suite de l'article

Source : JD Irving

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.