L’économie circulaire: l’exemple du secteur forestier québécois

De l’industrie
Outils
Typographie

L’économie circulaire se définit comme un «système de production, d’échange et de consommation visant à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service, dans une logique circulaire, tout en réduisant l’empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités» (1).

Concrètement, l’économie circulaire peut inclure les différentes stratégies suivantes: 

  • l’écologie industrielle: valorisation des résidus d’une première usine en tant que matière première pour une seconde usine;  
  • l’écoconception de produits: atténuation des impacts environnementaux d’un produit à toutes les étapes de son cycle de vie;  
  • la logistique inversée: intégration d’un produit en fin de vie dans une nouvelle chaîne de production;  
  • l’économie de partage ou collaborative: partage d’un même bien entre plusieurs usagers; 
  • l’économie de fonctionnalité: vente d’un service et non d’un bien.

Lire la suite de l'article

Source : Le Soleil

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.