La revanche de la cellulose

Nestlé a commercialisé une nouvelle référence de cacao sous sa marque Nesquik, en emballage papier.

Internationales
Outils
Typographie

Dans une société prête à se désintoxiquer de sa dépendance aux plastiques, les papiers cartons ont une carte à jouer. La fibre de cellulose, issue de forêts écogérées ou du recyclage (qui atteint près de 70 % en France), convainc de plus en plus d’industriels à la recherche d’alternatives aux polymères pétrosourcés. Les exemples ne manquent pas.

L’an passé, Nestlé a commercialisé une nouvelle référence de cacao sous sa marque Nesquik, en emballage papier.

Lire la suite de l'article

Source : L'Usine Nouvelle

 

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.

 

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.