Le CTTÉI inaugure un laboratoire de technologies propres unique au Canada

Avancées dans l’industrie papetière
Outils
Typographie

Sorel-Tracy, le 16 novembre 2021 – Le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) inaugure un laboratoire de pointe unique au Québec et au Canada, consacré au développement de l’oxydation hydrothermale et des fluides supercritiques.

L’infrastructure est le fruit de 2,5 millions de dollars canadiens d’investissements et de plusieurs années de travail de l’équipe du CTTÉI, affilié au Cégep de Sorel-Tracy. Elle a vu le jour grâce au financement de la Fondation canadienne pour l’innovation, du ministère de l’Enseignement supérieur du Québec et de Desjardins.

Il s’agit du premier laboratoire d’oxydation hydrothermale à échelle pilote au Canada. La technologie d’oxydation hydrothermale permet de traiter des résidus en décomposant les matières organiques et en détruisant les polluants, tout en produisant de l’énergie. Le procédé repose sur l’utilisation d’eau à forte température et à haute pression. Il ne fait appel à aucun solvant toxique, ne produit pas de flamme ni de fumée, et ne génère pas de composé néfaste pour l’environnement.

 

Plusieurs débouchés en perspective

En plus d’offrir une solution au traitement des boues municipales des étangs aérés, le procédé d’oxydation hydrothermale présente de nombreuses opportunités d’applications, par exemple dans le traitement des résidus de l’industrie papetière, des effluents hospitaliers et des microplastiques.

Les modèles d’évaluation économique élaborés par le CTTÉI démontrent sa compétitivité par rapport à l’enfouissement dans une majorité des cas étudiés. Plus de 25 projets et 40 partenaires ont été identifiés pour de futures utilisations.

Le nouveau laboratoire de 167 m2 est doté d’un équipement pilote d’oxydation hydrothermale en continu. D’autres technologies y sont également présentes afin d’offrir une véritable plateforme de technologies propres pour le traitement de boues et effluents: réacteur à CO2 supercritique, bioréacteur à membranes, unité d’électro-oxydation.

En plus d’accompagner les municipalités, établissements de santé et entreprises dans leurs efforts de traitement de résidus,  le laboratoire permettra de générer des retombées économiques importantes. Il participera activement à l’atteinte des objectifs provinciaux et fédéraux en matière d’action contre les changements climatiques et de transition vers l’économie circulaire. 

Citations

« La Fondation canadienne pour l’innovation se réjouit d’appuyer ce nouveau laboratoire en technologies propres du Centre de transfert technologique en écologie industrielle qui permettra de recycler ou de réadapter des matériaux industriels non utilisés pour le plus grand bien de notre environnement. L’affiliation du CTTÉI au Cégep de Sorel-Tracy est le gage d’une formation de qualité dont bénéficie une nouvelle génération de chercheurs et de chercheuses tirant pleinement avantage d’une collaboration étroite entre l’industrie et la recherche appliquée en milieu collégial. »

– Roseann O’Reilly Runte, présidente-directrice générale de la Fondation canadienne pour l’innovation

« Les centres collégiaux de transfert technologique sont d’importants maillons dans le domaine de la recherche scientifique et de l’innovation. Les avancées qui se font dans les laboratoires de nos collèges ont le potentiel de changer les choses de façon durable. Ce nouveau laboratoire du CTTÉI promet des retombées très importantes pour bâtir un avenir plus vert pour notre planète. Il s’agit d’un exemple probant de l’importance de la recherche pour notre société. »

– Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur du Québec

« Je suis fier de confirmer un appui de 100 000 $ en provenance du Fonds du Grand Mouvement au premier laboratoire d’oxydation hydrothermale à échelle pilote au Canada. Nous saluons la persévérance du Centre de transfert technologique en écologie industrielle pour sa contribution à la transition vers l’économie circulaire, un des leviers pour lutter contre les changements climatiques. »

– Michel  Cantin, vice-président, Développement et Partenariats, Ouest du Québec chez Desjardins


À propos du CTTÉI

Depuis 1999, le Centre de transfert technologique en écologie industrielle développe et partage une expertise inégalée en matière de mise en valeur des matières résiduelles. Il accroit la performance des entreprises et des collectivités par la recherche et le développement d’approches et de technologies innovantes en écologie industrielle. Le CTTÉI est affilié au Cégep de Sorel-Tracy.


Source : CTTÉI