ESSITY remplace le gaz naturel par de l’hydrogène vert

Avancées dans l’industrie papetière
Outils
Typographie

Essity – La compagnie de produits hygiéniques Essity lance ces jours-ci un projet pilote pour exploiter une machine à papier tissu sans empreinte de CO2, aux moyens d’hydrogène vert, à son usine de Mainz-Kostheim, en Allemagne.

Ainsi, le gaz naturel est successivement remplacé par de l’hydrogène vert sur la plus grosse machine à papier de l’usine. Le projet est le premier de cette ampleur dans l’industrie papetière. L’investissement d’Essity dans le projet pilote est d’environ 40 millions de couronnes suédoises ou 4 millions EUR.

L’objectif d’Essity sur le long et moyen terme est de faire appel à l’hydrogène vert pour ses procédés de fabrication. L’équipe du site de Mainz-Kostheim veut savoir jusqu’à quel point on peut remplacer le gaz naturel dans le procédé de fabrication de papier tissu sans pour autant occasionner d’impact sur la qualité du produit fini. Grâce aux installations nécessaires et à la modernisation de la machine à papier, Essity va graduellement passer à l’hydrogène pour s’alimenter en énergie. La hotte de la machine devrait fonctionner complètement à l’hydrogène d’ici l’automne 2022.

« Ce projet constitue un engagement ferme en matière de réchauffement climatique et de la poursuite d’une société décarbonisée, » de commenter Magnus Groth, PDG et chef de la direction d’Essity. L’agenda environnemental de l’entreprise prévoit l’atteinte du zéro émission atmosphérique d’ici 2050.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier