Comstock, pionnier des combustibles renouvelables

Source : Comstock

Biocarburants
Outils
Typographie

Comstock Inc. annonce l’expansion de son portefeuille de technologies cellulosiques en déposant une demande de brevet couvrant la production de combustibles durables pour les avions et les bateaux, et ce à partir de biomasse de bois.

De plus, ces technologies vont permettre de neutraliser les émissions dans l’atmosphère.

Les combustibles renouvelables offrent une importante opportunité de décarbonisation car ils obligeront Comstock à s’approvisionner à partir d’une multitude de sources, dont plusieurs sont encore méconnues. « Notre nouveau brevet couvre les procédés qui ont été validés à notre usine pilote d’une capacité de deux tonnes/jour. Notre procédé peut simultanément produire des biointermédiaires purifiés, sans les contaminants qui ont frustrés nos chercheurs par le passé, » d’expliquer Corrado De Gasperis, Président exécutif et chef de la direction de Comstock.

Selon les données actuelles, Comstock sera en mesure de produire suivant un rendement de 80 gallons par tonne sèche tout en produisant 80% moins de GES (gaz à effet de serre) que le pétrole régulier. La technologie de Comstock permet l’utilisation de sources méconnues ou sous-utilisées. Le Département national de l’Énergie estime que les États-Unis produisent jusqu’à 100 millions de tonnes par année de résidus forestiers et de scieries; juste cette biomasse est suffisante pour Comstock qui en tirera 8 milliards de gallons de combustible par année.

Environ la moitié des forêts ancestrales aux États-Unis ont été coupées à blanc pour des résultats peu productifs par le passé. En restaurant et en utilisant le quart de cette superficie, soit 140 millions d’acres, cela serait suffisant pour neutraliser de façon permanente plus de 40% des émissions américaines.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier