Prévenir la corrosion aux moyens de la chimie du système de vapeur

Maintenance
Typographie

L’équipement pour la vapeur et le condensat se corrode dépendant des variations au niveau du système chimique. Cette corrosion est amplifiée par les flots liquides qui usent davantage les surfaces.

Plusieurs clients règlent ce problème en remplaçant l’équipement par l’acier inoxydable. Voilà qui prolonge la vie du système mais qui ne règle pas la cause.

D’autres pièces du système peuvent continuer de rouiller et le remplacement d’un système complet coûterait beaucoup trop cher!! Une solution plus pratique consiste à gérer le condensat ainsi que la chimie de l’eau pour éviter les conditions corrosives.

Condensat et eau de chaudière

Presque tous les systèmes de vapeur et de condensat perdent de l’eau avec le temps. Pour compenser, l’eau de chaudière est traitée pour rencontrer certaines spécifications. Si cette eau est mal traitée, elle peut devenir corrosive. Autant le condensat que l’eau utilisée doivent être traité avant d’entrer dans la chaudière. Le condensat qui retourne à la chaudière est habituellement traité dans un système de désaération et l’eau en excès s’ajoute au condensat à l’intérieur ou près de la cuve de désaération. Il existe en ce moment plusieurs méthodes de désaération sur le marché. Il est primordial de choisir un système qui est spécialement conçu et paramétré pour combler les besoins du système desservi.

Système de vapeur et de condensat

Une vapeur et un condensat bien traités deviennent corrosifs lors du contact avec des gaz non condensables lorsqu’ils passent à travers le système. Une attention particulière devrait porter sur les zones dans lesquelles le condensat reste stagnant pendant de longs laps de temps. Les systèmes de vapeur utilisés par intermittence nécessitent plus d’attention car les fermetures, refroidissements et redémarrages peuvent laisser entrer des gaz non condensables à l’intérieur du système.


Source : Kadant