Le parcours professionnel d’un gestionnaire de Résolu : Stéphane Dion

Entrevues
Outils
Typographie

La série d’entrevues Des emplois pour grandir a pour but de présenter le parcours et l’attachement à l’industrie forestière des gens ayant commencé à travailler dans le domaine de la production chez Produits forestiers Résolu et qui sont maintenant devenus gestionnaires. Ces gestionnaires sont la preuve que les opportunités de croissance sont énormes dans l’industrie des produits forestiers. 

Stéphane Dion

Peux-tu nous parler de tes responsabilités en tant que responsable du département machinerie lourde?

Je travaille de concert avec les différents intervenants pour tout ce qui a trait au traitement du bois rond, du bois brut, des sous-produits et des séchoirs. De plus, je dois planifier la main-d’œuvre pour l’ensemble de la machinerie lourde de la scierie Saint-Thomas afin de m’assurer qu’il y ait assez d’employés pour combler les besoins.

Peux-tu nous parler de ton parcours chez Résolu, de la production jusqu’à ton poste actuel?

Oui, j’ai commencé ma carrière en faisant un cours pour devenir technicien forestier, ensuite j’ai travaillé un été comme étudiant au 54e parallèle (en forêt, dans le Nord-du-Québec), mais c’était quelque chose qui m’intéressait moins. J’ai donc postulé chez Résolu afin de travailler en production. J’ai alors été embauché à Girardville puis transféré à Normandin, toujours sur la production. En 2000, j’ai été coordonnateur ISO et ce, jusqu’en 2007. Ensuite, Résolu m’a proposé une formation en transformation des produits forestiers, cours qui a duré trois ans. Cela m’a permis de devenir superviseur à Normandin et à Girardville et j’ai pu remplacer un peu à Saint-Félicien. Depuis les quatre dernières années, j’occupe différents rôles de gestion à la scierie Saint-Thomas.

Pourquoi avoir choisi de vivre au Lac-Saint-Jean?

Moi, je suis natif de Normandin et j’ai toujours souhaité travailler proche de chez moi. Pour cela, je savais que j’allais rester au Lac-Saint-Jean. À Saint-Thomas, l’usine est belle et l’ambiance est très agréable, il est très facile de travailler avec les gens ici, ils sont dynamiques et désirent que ça fonctionne. Je suis très heureux dans ma région et je désire continuer à évoluer ici, dans ma région.

Quel est ton lien avec la forêt?

Mes premières études étaient en tant que technicien forestier, donc j’avais un attrait pour la forêt dès le départ. Depuis ce temps, j’ai toujours fait seulement de la foresterie, j’ai 30 ans de service au sein de Résolu, dont 27 ans dans les rabotages, ça prouve que j’aime vraiment cela! Dans mes temps libres, j’aime aller passer mes fins de semaine dans mon chalet en forêt, et ce, assez régulièrement. Par contre, lorsqu’il fait trop chaud, je vais à la plage! Il est vraiment évident que j’ai une attraction pour la forêt; tous mes loisirs y sont liés.

Quel serait le meilleur conseil à donner à quelqu’un voulant faire carrière dans l’industrie forestière?

Tu sais, Résolu est une grande entreprise, il y a plusieurs offres d’emploi et opportunités. Lorsqu’on veut réellement avancer, il faut faire son chemin. Il y a également plusieurs opportunités d’implication au sein de l’organisation. Donc, pour grandir là-dedans, il faut vouloir apprendre et participer. Ici, les portes s’ouvrent, il faut seulement s’assurer de saisir les opportunités. De plus, si un département nous plait moins, il y a toujours des possibilités de réorientation et il y a des gens qui vont être là pour nous aider à faire les bons choix. Le meilleur conseil est de rester ouvert, de vouloir apprendre et de foncer dès que l’opportunité se présente.


Par Charles Martel, stagiaire à la scierie Saint-Thomas de Résolu dans le cadre du programme Stage de rêve de l’Association des produits forestiers du Canada


Source : Le blogue Résolu